Uli Hoeness est au Bayern Munich depuis 1970
AFP | Uli Hoeness est au Bayern Munich depuis 1970

Bayern Munich : Uli Hoeness sur le départ ?

Publié le , modifié le

D'après le quotidien allemand Bild, Uli Hoeness pourrait passer la main d'ici la fin de l'année à la tête du Bayern Munich après 40 années passées au sein du club.

Il est au club depuis 1970. D'abord joueur, puis manager général du club avant d'en devenir le président, Uli Hoeness serait proche de la retraite. C'est l'information sortie par le quotidien allemand Bild, qui ne cite pas ses sources mais a ses entrées dans le club de foot qui vient de décrocher un septième championnat consécutif. Hoeness ne serait ainsi pas candidat à la présidence du Bayern en novembre. Ni l'entraîneur, Niko Kovac, en tournée avec l'équipe aux Etats-Unis, ni les cadres du club n'ont souhaité réagir. "De notre côté, il n'y a pas de commentaire à faire", a déclaré à l'agence DPA le directeur média du Bayern, Stefan Mennerich.

Entre ombre et lumière

Véritable figure tutélaire du club, l'homme au 35 sélections en équipe nationale d'Allemagne a remporté pas moins de 24 titres de champion d'Allemagne comme manager général puis comme président. Mais aussi deux trophées en Ligue des champions et un en coupe de l'UEFA. 

Reconnu comme l'un des plus grands dirigeants de l'histoire du football, Hoeness possède aussi quelques casseroles. Condamné en 2014 à trois ans et demi de prison pour fraude fiscale, il avait bénéficié d'une libération conditionnelle après 14 mois et repris dès novembre 2016 la tête du Bayern, qu'il avait quitté le temps de purger sa peine.
Il avait aussi essuyé des critiques l'année passée lorsqu'en conférence de presse il avait pris à parti les journalistes, leur reprochant une couverture "calomnieuse", "dégradante" ou "irrespectueuse".

Un ancien d'Adidas comme successeur ? 

Pour lui succéder, Hoeness aurait choisi, toujours selon Bild, Herbert Hainer qui fut patron de l'équipementier Adidas de 2001 à 2016 et brièvement président par intérim du Bayern en 2014. Il siège actuellement au conseil de surveillance du club. Ce changement, s'il est confirmé, s'ajoute au retour au Bayern d'Oliver Kahn, portier historique de l'équipe, début 2020. Ce dernier est appelé à succéder en 2021 à Karl-Heinz Rummenigge au poste de président du directoire de l'équipe bavaroise. De facto, il s'agit de la cheville ouvrière du club et l'homme qui en contrôle la gestion.