Bastia Furiani supporteurs tribune 2002
Les supporteurs bastiais dans l'antre de Furiani | AFP - François Anardin

Bastia, double-relégation en suspens

Publié le , modifié le

Le club bastiais, relégué de Ligue 2 en National à l'issue de la saison, pourrait bien démarrer la prochaine saison en CFA. La Direction national du contrôle de gestion (DNCG) a en effet informé les dirigeants du club de leur rétrogradation à titre conservatoire, conséquence d'un déficit de 1.2 millions d'euros. Les dirigeants ont fait appel de la décision, et se tournent vers les pouvoirs publics pour combler ce trou.

"L'état d'urgence est installé pour le Sporting club de Bastia." Julien Lolli, président du directoire du club, ne mâche pas ses mots sur France 3 Corse. "En cas de descente en CFA, l'actif joueur est complètement perdu. Si nos amis politiques arrivent à insuffler l'aide au SC Bastia, c'est une ère nouvelle qui s'ouvre." Les dirigeants corses s'en remettent aux pouvoirs publics pour trouver une solution à leur situation qui pourrait se révéler mortel pour le club.

La DNCG a en effet relégué le Sporting en CFA, pour cause de déficit de 1.2 millions d'euros. Après bien des luttes intestines, ce monument du football français avait déjà perdu gros en ne parvenant pas à se sortir des trois dernières places du championnat de Ligue 2. La relégation pour le National était acquise sur le pré. Le manque de résultats a en plus conduit à moins de rentrées d'argent au niveau des abonnements, au licenciement (forcément) couteux de l'entraîneur Bernard Casoni en cours de saison, des amendes diverses, sans oublier divers acteurs qui n'ont pas honoré leurs engagements. Voilà les raisons de ce déséquilibre financier énoncées par les dirigeants.

Bien évidement, le club a fait appel de la décision, et sera de nouveau convoqué dans les trois semaines à venir. Tout n'est pas perdu, mais il faut trouver l'argent. Et là, ce sont notamment les collectivités locales qui sont visées par les dirigeants. L'objectif: trouver un million d'euros.