Basile Boli : "Tous les jours, des supporters me remercient pour 1993"

Publié le , modifié le

Auteur·e : Fabien Lévêque
Basile Boli
Basile Boli | AFP - Thierry Roge

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Il y a 27 ans jour pour jour, l'Olympique de Marseille remportait la Ligue des Champions ! Auteur du but de la victoire face au Milan AC, Basile Boli est devenu un véritable héros pour le peuple marseillais. A cette occasion, l'ancien défenseur international se confie à Fabien Lévêque. Il revient sur cette "fameuse" finale et exprime également tout son soutien derrière le coach de l'OM, André Vilas Boas, qui vient d'être confirmé pour la saison prochaine. Entretien.

Double bonne nouvelle, pour vous aujourd'hui : nous célébrons l'anniversaire du 26 mai et André Vilas Boas reste à Marseille !
Basile Boli :
 "C'est un très beau cadeau d'anniversaire pour les supporters."

Pourquoi reste-t-il finalement ?
BB : "Ce sont le président Jacques-Henri Eyraud et l'actionnaire Frank Mc Court qui l'ont convaincu avec leur projet. Les joueurs ont eu un moment la frousse que le coach s'en aille. Et les supporters ont énormément d'admiration pour André Vilas-Boas."

Le 26 mai 1993, vous deveniez un héros à Marseille !
BB : "Nous sommes devenus des héros. C'était un groupe formidable. Tous les jours, des supporters me remercient pour 1993. Mais je n'étais pas tout seul, il y a Abedi Pelé qui centre aussi."

Est-ce que ce but a changé votre vie ?
BB : "Bien-sûr, déjà que je ne marquais pas beaucoup de buts. Celui-là arrive à point nommé parce que deux ans avant j'avais perdu et pleuré. Mais la finale perdue à Bari était une leçon retenue pour Munich."

Que se passe-t-il lorsque vous soulevez la coupe aux grandes oreilles ?
BB : "C'est fantastique, la période 1989 à 1993 était magnifique pour l'OM. Ce qu'il y avait entre la ville et le club, c'était vraiment quelque chose d'exceptionnel."

Voilà 27 ans qu'un club français n'a plus remporté la Ligue des Champions, est-ce que l'OM pourrait le refaire ?
BB : "Je pense que oui ! Avec le projet qu'on a aujourd'hui, Marseille a joué une coupe d'Europe il y a deux ans, certes ce n'était pas la plus grosse, mais le club a la volonté d'aller de l'avant."

Un petit pari, est-ce que l'OM va remporter la Ligue des Champions dans les dix prochaines années ?
BB : "Dans les dix prochaines années… (rire) J'espère en tout cas ! L'objectif est d'aller au bout, c'est-a-dire la Champions League. Il faut rêver. C'est pour ça que j'admire l'entraîneur, il est arrivé, il a regardé l'environnement du club et il a dit : "Mon ambition est d'aller en Ligue des Champions." Certains entraîneurs ont refusé le défi d'aller en Champions League, ils n'avaient pas d'ambition ! Vilas-Boas a fait avec, on n'est pas loin du miracle."

Quel est le mot de la fin ? Message pour Cantona ?
BB : "Salut Éric ! Bon anniversaire ! Tous les anciens de l'AJ Auxerre te le souhaitent. Jocelyn Monate et Stéphane Drici t'embrassent très fort ! À bientôt Éric !"

Fabien Lévêque FabLeveque