Toulouse joie
La joie des joueurs toulousains | PASCAL GUYOT / AFP

Barrage retour: Toulouse veut "finir le travail"

Publié le

Vainqueur 3-0 d'Ajaccio lors du barrage aller, Toulouse a quasiment validé son maintien en Ligue 1 mais veut "finir le travail" dimanche au Stadium avant de tourner la page d'une saison très décevante.

Le verdict du match aller (3-0), disputé à huis clos à Montpellier face à une équipe corse diminuée par les absences de trois joueurs suspendus, a permis au TFC de faire "un bon pas vers le maintien", a admis Michael Debève. Confiants, mais prudents tout de même, les Toulousains se sont évertués à tempérer tout triomphalisme prématuré, sans doute échaudés par "une saison compliquée" où ils n'ont jamais donné l'impression de maîtriser grand-chose.  "Il faut quand même rester vigilant car il reste 95 minutes à jouer et il faudra faire attention. Depuis mercredi, il n'y a eu aucun relâchement, ni de ma part ni de celle des joueurs" a ainsi rajouté le successeur de Pascal Dupraz.

Tout aussi méfiant, son capitaine Issa Diop lui a emboîté le pas, estimant que: "le maintien n'est pas assuré". "Il y a un match retour et il faut finir le travail: on a déjà vu des renversements de situation dans le foot", a-t-il prévenu. Toulouse, qui n'avait plus enchaîné deux victoires de rang depuis près de quatre mois, et qui a terminé sa saison avec son plus faible total de points depuis son retour en L1 en 2003 (37), a tout de même les cartes en main pour se projeter sur une seizième saison consécutive en L1.

"Une certaine confiance" 

"Dans les têtes, il y a une certaine confiance mais on doit être professionnels jusqu'au bout, surtout après une saison aussi compliquée", renchérit pour sa part le latéral droit Steeve Yago. Relancé par son entraîneur, en lieu et place de l'international Espoirs Kevin Amian, le Burkinabé veut également "bien finir pour qu'on puisse retenir le positif avant de partir en vacances et se projeter sereinement sur la prochaine saison en Ligue 1". Toujours privés de Mathieu Coutadeur, suspendu, mais aussi de Jean-Louis Leca, leur gardien "souvent décisif", et sans doute de Ghislain Gimbert, leur "attaquant numéro 1" selon Debève, tous deux blessés, les Corses seront une nouvelle fois très amoindris pour ce dernier match de la saison.

"Il ne faut pas se mentir, cela va être très compliqué de renverser la vapeur au Stadium. On va terminer la saison en essayant de montrer le meilleur visage possible à Toulouse", avouait d'ailleurs sans illusion l'entraîneur d'Ajaccio, Olivier Pantaloni, mercredi à l'issue du match aller. Chahutés par leur public depuis plusieurs semaines, les Toulousains veulent "bien finir au Stadium pour faire la communion avec les supporters et les récompenser", espère également Michael Debève, particulièrement visé par son propre public lors de ses dernières sorties. "La saison a été difficile, on est conscient des efforts qu'ils (les supporters, ndlr) ont fait. Pour tout le monde se serait super de finir sur une série de trois victoires en trois matches", conclut Yago.

AFP