Lionel Messi - Barcelone
Lionel Messi et ses coéquipiers ont fait un pas de géant vers la finale | AFP - LLUIS GENE

Barcelone-Porto, les invincibles en Principauté

Publié le , modifié le

Comme le veut la tradition, le stade Louis II accueille ce soir la Supercoupe d'Europe entre Barcelone et Porto. Vainqueur de la Ligue des Champions, le premier a aussi gagné le championnat d'Espagne, comme son moins prestigieux adversaire du soir, vainqueur de l'Europa League, du championnat portugais et de la Coupe du Portugal. Mais contrairement aux Catalans, les Portugais ont perdu du monde à l'intersaison: leur entraîneur (Villas-Boas) et leur buteur (Falcao).

José Mourinho reste toujours dans l'ombre du FC Barcelone. Depuis son arrivée à la tête du Real Madrid, le Clasico n'a jamais été aussi médiatisé et aussi tendu entre les deux rivaux d'Espagne, et Pep Guardiola, l'entraîneur du Barça, devra affronter ses successeurs de Porto. Bien entendu, l'ancien adjoint du "Special One", André Villas-Boas, a quitté le club après le triplé pour rejoindre Chelsea, comme l'avait fait son mentor. Mais c'est son adjoint, Vitor Pereira, a repris les rênes, poursuivant la filiation née de la victoire de Porto en Ligue des Champions en 2004. Et pour assurer la succession, il devra faire sans Radamel Falcao, l'attaquant colombien meilleur réalisateur de la dernière Europa League (17 buts), et sans son milieu de terrain Micael, les deux joueurs étant partis pour l'Atletico Madrid. Pour un total de 45 millions d'euros. Soit juste un peu plus que ce que les Barcelonais ont débourse pour faire revenir au bercail Cesc Fabregas. Mais il compte encore sur Hulk, déjà grand artisan des bons résultats de la saison dernière, et pourra miser sur les nouvelles perles naissantes de l'Amérique du Sud, le Colombien Rodriguez et l'Argentin Iturbe.

Après avoir battu Mourinho et son Real en finale de la Supercoupe d'Espagne, Pep Guardiola aimerait bien poursuivre son invincibilité contre les représentants lusitaniens. Avec ce premier trophée de la saison, il a en effet égalé le record du nombre de titres remportés par le Néerlandais en tant qu'entraîneur: onze. Et pourrait même dépasser le maître, pas plus tard que vendredi. Et alors ? "L'héritage de Cruyff se mesure en beaucoup plus qu'en nombre de titres", a chastement esquivé le coach des Blaugrana. Il devra néanmoins se passer de Puyol et Piqué, blessés, le forçant à recomposer son axe défensif peut-être avec un duo Abidal-Mascherano, comme lors du match aller de la Supercoupe d'Espagne.