Lionel Messi
Lionel Messi avec un t-shirt en soutien à "Abi", son coéquipier Eric Abidal | AFP - CRISTINA QUICLER

Barcelone et Dortmund gardent le cap

Publié le , modifié le

Le Borussia a remporté une 18e victoire en dominant le Werder Brême (1-0), qui voit s'éloigner la Ligue des Champions, lors de cette 26e journée de Bundesliga. Ca se rapproche pour M'Gladbach, vainqueur à Leverkusen (2-1), et le Bayern, qui a détruit Berlin (6-0). En Angleterre, en quarts de finale de la Cup, le match Tottenham-Bolton a été arrêté après le malaise cardiaque du Français Fabrice Muamba en plein match. En Espagne, le Barça s'est imposé à Seville (2-0).

Allemagne : Dortmund ne lâche rien

Cela fait treize matches que Dortmund n'a plus connu la défaite. Le revers à domicile en Ligue des Champions contre l'OM a semblé servir d'élétro-choc à cette formation qui ne compte pas céder du terrain sur ses poursuivants. Et le meilleur moyen, c'est de battre tout le monde. La venue du Werder Brême a permis à l'équipe de Jurgen Klopp de remporter un dixième succès dans sa série positive, grâce à un but précoce (8e minute) du Japonais Shinji Kagawa. Et deux montants touchés par les joueurs locaux n'ont pas donné au score l'ampleur méritée. Ce revers laisse Brême en 6e position, rendant son futur en tour préliminaire en Ligue des Champions bien compromis.

Et encore, le club de Klaus Allofs a bénéficié du revers du Bayer, à domicile, dans le choc de la journée contre M'Gladbach (2-1). Humilié par le Barça en Ligue des Champions, vaincu à Wolfsburg la semaine dernière, Leverkusen enchaîne une troisième défaite consécutive, sur un but de De Camargo (88e) qui redonnait l'avantage aux visiteurs après l'égalisation de Kiessling (75e) alors que Reus (7e) avait donné les commandes du score à Gladbach. L'équipe de Lucien Favre renoue avec la victoire après trois matches, pour revenir à hauteur du Bayern (2e), mais que très provisoirement. Car dans le dernier match du jour, les Munichois ont fait un énorme carton sur le terrain du Hertha Berlin (6-0), avec notamment un triplé de Robben (dont deux penalties), et le 22e but personnel de Mario Gomez, sur le 3e penalty sifflé en faveur des Bavarois. Les coéquipiers de Franck Ribéry avaient fait une grosse part du travail en ouvrant le score par Muller (9e) avant que le Néerlandais n'inscrive son premier but (12e)..

Angleterre : Malaise de Muamba en plein match

Tous les matches, ce week-end en Angleterre, seront sans doute éclipsés par une seule image, celle de Fabrice Muamba sur le ventre. Le Français des Wanderers vient de s'écrouler sur la pelouse de White Hart Lane, loin du ballon que se disputaient les joueurs de Tottenham et de Bolton. Victime d'un arrêt cardiaque, il est soigné sur le terrain avant d'être évacué vers l'hôpital. Avec le soutien des joueurs choqués, le match est logiquement arrêté par l'arbitre. Dans ce quart de finale de la Cup, les deux équipes en étaient à 1-1 juste avant la pause.

Autre match de Coupe d'Angleterre disputé ce samedi, Everton et Sunderland n'ont pas réussi à se départager (1-1) à Goodison Park. Rendez-vous est pris pour la seconde manche au Stadium of Light. Dimanche, Chelsea, revigoré par le départ d’André Villas-Boas, accueille Leicester (15h05). Liverpool jouera, dans la foulée, contre Stoke City.

En championnat, pour le compte d'une 29e journée morcelée, Swansea a infligé un terrible revers sur son terrain à Fulham (3-0). Manchester United tentera de conforter sa nouvelle place de leader en allant chez l'avant-dernier, Wolverhampton, dimanche.

Espagne : Barcelone, une victoire pour Abidal

Le défenseur de Barcelone, Eric Abidal, a annoncé jeudi à ses coéquipiers qu’il allait devoir repasser sur la table d’opération dans les prochaines semaines. En cause, une greffe de foie. Une nouvelle qui a affecté le groupe, comme l’a indiqué Carlos Puyol. "L'entraîneur nous a appris l'opération d'Éric ce matin, juste avant l'entraînement. C'est un terrible coupdur. C'est déjà arrivé pour lui la saison dernière et ça se répète encore", a-t-il déclaré, abattu. Les Catalans ont montré qu'ils savaient se reconcentrer. Et peut-être même montrer un supplément d'âme pour le défenseur français, portant un t-shirt pour le soutenir lors de l'échauffement. A Seville, les Catalans ont rapidement mis la rencontre dans la poche, avec un premier but sur coup franc de Xavi (18e) puis une "spéciale" de Messi, auteur d'un crochet extérieur sur le défenseur avant de piquer la balle au-dessus du gardien (25e). Avec cette victoire (2-0), le Barça retarde l'échéance, et maintient la pression sur les Madrilènes.

Après avoir étrillé le Betis Séville (3-2) et le CSKA Moscou (4-1), la bande à Benzema s’apprête, cette fois-ci, à affronter un prétendant à l’Europe : Malaga (4e), dimanche à 21h30. Le leader de la Liga, fort de dix points d’avance sur son dauphin catalan, reste sur une série de onze matchs sans défaite toutes compétitions confondues. Toutefois, la tâche ne s’annonce pas des plus faciles pour le Real Madrid. En effet, c’est cette même équipe de Malaga, qui leur avait posé d’énormes problèmes en Coupe du Roi (3-2). "Nous sommes conscients que nous pouvons gagner si nous jouons à notre meilleur niveau", a prévenu le milieu andalou Santiago Cazorla.

Valence (3e), de son côté, se rend sur le terrain d’un autre club qui réussit bien en Ligue Europa : l’Atletic Bilbao (8e) à 18h30. Tombeurs de Manchester United (5-3 sur les deux rencontres), les Basques peuvent espérer beaucoup mieux en cette fin de saison. Les Valencians sont avertis.

Italie : Naples fébrile ?

Le Napoli (4e) a-t-il digéré son élimination en 8es de finale de la Ligue des Champions, contre Chelsea ? Alors qu’ils croyaient tenir l’exploit, les Napolitains ont chuté à Stamford Bridge (4-1). Mais ils n’ont pas le temps de s’apitoyer sur leur sort. En effet, un match décisif contre l’Udinese (5e) se dessine, dimanche à 20h45. À égalité de points, les deux équipes ont l’occasion de laisser un adversaire direct au podium sur le carreau.

Avant de retrouver son ancienne équipe de Barcelone en Ligue des Champions, Zlatan Ibrahimovic a montré le chemin de la victoire lors du déplacement de l'AC Milan à Palerme en transformant un penalty (17e), avant que Emanuelson ne double la mise (55e) pour une victoire (2-0) des Lombards, plus que jamais leaders du Calcio. Il fallait bien cela pour empêcher la Juventus de recoller, les Turinois faisant exploser la défense de la Fiorentina, sur le terrain de Florence, (5-0). C'est la première fois que la Viola encaisse plus de quatre buts.