Julen Lopetegui
Julen Lepetegui, entraîneur du Real | Vitaliy Timkiv / Sputnik

Barça-Real: "Sans équivalent" pour Lopetegui, "la cerise sur le gâteau" selon Valverde

Publié le , modifié le

Le clasico dimanche face au Real Madrid est "la cerise sur le gâteau" pour Barcelone après une semaine réussie, a estimé samedi l'entraîneur blaugrana Ernesto Valverde, alors que son homologue madrilène Julen Lopetegui, très menacé, parle d'un choc "sans équivalent" sur la planète foot.

Sans le duo Messi-Ronaldo, une première depuis 2007, le clasico Barcelone-Real Madrid s'annonce épicé malgré tout, dimanche au Camp Nou, avec en jeu la tête du classement ultra-serré du Championnat d'Espagne... et la tête de l'entraîneur merengue Julen Lopetegui.  

Un clasico "décaféiné" ? 

Pendant une décennie, l'affrontement Barça-Real était alléchant pour la confrontation directe entre les deux Ballons d'Or. Mais cette ère là s'est achevée avec le départ cet été de Cristiano Ronaldo pour la Juventus et la blessure à un bras de Lionel Messi, indisponible ce week-end. La presse espagnole évoque un clasico devenu soudain "décaféiné" dimanche pour la 10e journée de Liga. Sera-t-il fade pour autant ? Pas si sûr, tant cette rivalité centenaire passionne l'Espagne et la planète foot, avec environ 600 millions de téléspectacteurs attendus dimanche. Et la moyenne de buts du match de clubs le plus suivi au monde promet du grand spectacle: 3,3 buts par rencontre.

Pour Ernesto Valverde, "Ce sont des matches qui se jouent sur l'aspect tactique et émotionnel...". L'entraîneur du réal ajoute :"Un Barcelone-Real Madrid, en terme d'envergure et d'importance, c'est sans équivalent. Au niveau footballistique, il est clair que c'est le match de ma carrière d'entraîneur avec le plus haut niveau et qui suscite le plus d'attentes."

Barcelone en forme, Lopetegui joue sa place

Le Barça aborde bien au sec ce match promis à de fortes pluies automnale. Même sans Messi, le club catalan a impressionné mercredi contre l'Inter Milan (2-0) et il occupait avant cette journée la tête de la Liga (18 pts), avec quatre longueurs d'avance sur le Real (14 pts). S'ils rêvent de reléguer à sept longueurs leurs rivaux de toujours, ils devront faire attention au sursaut Merengue. Ces derniers pourraient revenir à un petit point en cas de victoire, et par la même occasion préserver Lopetegui, très apprécié du vestiaire. Ce dernier estime "ne pense pas mourir" avant d'expliquer : "tout le monde a une réserve de 100% d'énergie et les 100% de mon énergie sont concentrés sur le fait d'aider mon équipe à réaliser un grand match demain."

La crise merengue éclipse tout mais le clasico peut tout changer et voir un resserrement des équipes du haut du tableau. Loin de l'habituelle Liga à deux têtes et les sept premiers se tiennent en seulement quatre points avant la 10e journée ce week-end.
 

France tv sport francetvsport