cska
Derby bulgare bouillant, entre les deux clubs de Sofia (CSKA et Levski). | NIKOLAY DOYCHINOV / AFP

Banqueroute pour le légendaire CSKA Sofia

Publié le , modifié le

Le CSKA Sofia, légende criblée de dettes du football bulgare, perd son statut professionnel et devra repartir à zéro, a confirmé lundi la Fédération bulgare de football. Le club "n'a pas reçu de licence et, selon les règles de l'Union bulgare de football, doit jouer en troisième division", a déclaré le président de la BFU Borislav Mihaïlov.

Le CSKA, fondé en 1948, avait obtenu en 2011 son 31e titre de champion de Bulgarie et a terminé le dernier championnat à la 5e place. Malgré ses difficultés, il reste l'un des deux clubs les plus populaires du pays avec le Levski Sofia, son rival historique de la capitale. Le club formateur du Ballon d'or 1994 Hristo Stoitchkov a également connu plusieurs campagnes glorieuses dans les coupes européennes, parvenant notamment en 1982 jusqu'en demi-finale de la Coupe des clubs champions, ancêtre de la Ligue des champions.

Disparition totale ? 

Ses dettes s'élèvent à 30 millions de leva (15 M EUR) dont 11 millions (6,5 M EUR) au fisc. Les propriétaires actuels, deux hommes d'affaires bulgares, se sont déclarés incapables de rembourser la dette. Selon les médias bulgares, le club pourrait être liquidé plutôt que d'évoluer en troisième division. Cependant un autre homme d'affaires, Vassil Bojkov, a fondé samedi un nouveau club, CSKA (Sofia), et se propose d'organiser en quatre ans la  "résurrection" du club, en commençant la saison prochaine en 4e division. La fusion du CSKA avec un autre club de première division, Litex Lovetch,  en principe non autorisée par l'UEFA, a également été discutée, mais n'a pas été examinée lundi par la BFU.

Le CSKA éprouve des difficultés financières depuis une dizaine d'années. En 2008, l'UEFA lui avait retiré sa licence pour disputer le troisième tour préliminaire de la C1, en raison d'une dette d'un million d'euros. Des supporters avaient alors attaqué à coups de pierres le siège de la Fédération bulgare.

    En juin 2013, le CSKA était à nouveau menacé de faillite, mais un  arrangement de dernière minute avec le fisc lui avait évité la relégation.

Jean Charbon