Lionel Messi
Le joueur du FC Barcelone, Lionel Messi | AFP - JOSEP LAGO

Ballon d'Or:Ribéry avec Messi et Ronaldo

Publié le , modifié le

La Fifa a révélé les trois joueurs qui seront en lice pour le Ballon d'Or et comme prévu Franck Ribéry (Bayern Munich) accompagne le quadruple lauréat Lionel Messi (FC Barcelone) et Cristiano Ronaldo (Real Madrid). Le vainqueur sera connu le 13 janvier prochain.

Franck Ribéry

Le joueur du Bayern Munich Franck Ribéry
Le joueur du Bayern Munich Franck Ribéry

Pourquoi il peut l'avoir

Franck Ribéry a tout gagné en 2013 avec son club du Bayern Munich : un triplé retentissant (Bundesliga, Ligue des Champions, Coupe d'Allemagne) agrémenté d'une Supercoupe d'Europe au mois d'août face à Chelsea. Si l'on ne regarde que le palmarès, il est le grandissime favori. De plus, même s'il n'a pas été décisif lors des barrages pour la Coupe du monde, la qualification des Bleus pour le Brésil ne peut pas le desservir. 

Pourquoi ça pourrait lui échapper

On l'a dit, si l'ancien mode de désignation était encore effectif, il aurait de grandes chances de sourire le 13 janvier prochain. Mais depuis 2010, la Fifa récompense surtout le talent individuel et à ce jeu là, le Munichois a quelques longueurs de retard sur ces deux compères qui l'accompagnent. Ainsi il n'a inscrit que 6 buts (dont deux ce week-end) en Bundesliga, quand Messi et Ronaldo affolent les compteurs à chaque match. De plus, sur l'échiquier du football mondial, le nom de Ribéry résonne moins que celui de l'Argentin ou du Portugais.

Cristiano Ronaldo

Le joueur du Real Madrid, Cristiano Ronaldo
Le joueur du Real Madrid, Cristiano Ronaldo

Pourquoi il peut l'avoir

Ne cherchez pas le meilleur joueur du monde en ce moment, il joue au Real Madrid et porte le numéro 7. Stratosphérique depuis le début de la saison en club (25 buts en 18 matches avec le Real Madrid), il a mené à lui tout seul le Portugal au Mondial 2014 en inscrivant 4 buts lors du barrage, dont un triplé au match retour, éliminant la Suède de Zlatan Ibrahimovic. L'arrivée de Gareth Bale ne l'a pas freiné, au contraire, et avec un nouveau contrat en or massif (21 millions d'euros par saison), il a réglé ses problèmes avec son président Florentino Pérez. Quatre fois deuxième, derrière Messi, entre 2009 et 2012, s'il doit emporter un deuxième Ballon d'Or cinq ans après le premier, c'est cette année. Et s'il y a un bénéficiaire au prolongement des votes jusqu'au 29 novembre, c'est lui.

Pourquoi ça pourrait lui échapper

S'il brille individuellement, avec son club, Ronaldo reste sur une année blanche. Le Real Madrid n'a gagné aucun titre en 2012 s'arrêtant en demi-finale de la Ligue des Champions (éliminé par Dortmund), terminant deuxième de la Liga (derrière Barcelone) et perdant la finale de Coupe du Roi à Bernabeu face à l'ennemi juré l'Atletico. Un zéro pointé qui pourrait lui coûter cher. Même Messi avait remporté une Coupe du Roi lors de son quatrième Ballon d'Or en 2012. 

Lionel Messi

Le joueur du FC Barcelone, Lionel Messi
Le joueur du FC Barcelone, Lionel Messi

Pourquoi il peut l'avoir

Vainqueur des quatre dernières éditions, il est un candidat légitime à sa propre succession. Meilleur buteur de la Liga la saison dernière (46 buts), il a grandement participé au sacre triomphal du Barca (100 points et 115 buts marqués). Même s'il a été moins fringant depuis le début de la saison (8 buts en 11 rencontres de Liga), il a tout de même ajouté une ligne à son palmarès avec la Supercoupe d'Espagne. Qualifié pour le Mondial au Brésil avec l'Argentine, Messi est aussi devenu le deuxième meilleur buteur de l'Albiceleste avec 37 buts en 83 sélections. Son aura est suffisamment forte pour que certains joueurs comme Thiago Silva est voté pour lui, bien avant le prolongement des votes.

Pourquoi ça pourrait lui échapper

Depuis quelques mois, Lionel Messi traverse une période turbulente. La faute à des blessures récurrentes qui ont empoisonné son début de saison. Son année 2013 s'est même terminée précipitamment le 10 novembre suite à une déchirure à la cuisse gauche contractée contre le Betis Seville. Depuis le joueur est rentré en Argentine se soigner et se ressourcer, laissant Franck Ribéry et Cristiano Ronaldo briller. Comme pour le Français, le prolongement des votes ne joue pas en sa faveur.