Bayern Munich Robert Lewandowski
L'attaquant du Bayern Robert Lewandowski | AFP - Peter Knefell

Ballon d'Or 2018 : Les grands absents de la liste des 30 finalistes

Publié le , modifié le

France Football a dévoilé lundi la liste des 30 joueurs susceptibles de décrocher le Ballon d’Or en décembre prochain. Si Cristiano Ronaldo, Lionel Messi, Neymar ou encore Kylian Mbappé figurent bien parmi les finalistes, d’autres grands noms du football européen ont été oubliés. Tour d’horizon des principaux absents de cette liste.

• Robert Lewandowski (Bayern Munich/Pologne) 

Présent parmi les finalistes chaque année depuis 2014, Robert Lewandowski ne figure pas dans le cru 2018. Le Polonais, 4ème en 2015 derrière l’intouchable trio Ronaldo – Messi – Neymar, paye une saison quasiment vierge en termes de trophées. Champion d’Allemagne mais éliminé en demi-finale de la Ligue des Champions par le Real Madrid, le Bayern Munich n’a d’ailleurs aucun représentant parmi les finalistes du prochain Ballon d’Or. Pourtant, l’attaquant bavarois a réalisé une saison exceptionnelle sur le plan comptable, inscrivant pas moins de 41 buts toutes compétitions confondues. C’est probablement la Coupe du monde qui aura été fatale au Polonais, qui a vu son équipe nationale terminer en dernière position d’une poule assez ouverte avec le Sénégal, le Japon et la Colombie.

• Ciro Immobile (Lazio Rome/Italie) 

Aucun représentant dans la liste des 30 finalistes : l’Italie paye clairement sa non-participation à la Coupe du monde. Pourtant, l’avant-centre de la Lazio Rome Ciro Immobile aurait clairement mérité sa place au sein de cette sélection. Avec 41 buts toutes compétitions confondues, dont 29 en Serie A, le joueur de 28 ans a porté son équipe toute la saison dernière, et permis à la Lazio de se qualifier en Ligue Europa. L’ancien du Torino a sauvé l’équipe de Simone Inzaghi à plusieurs reprises lors de l’exercice 2017-2018, et son efficacité chirurgicale devant le but aurait mérité d’être récompensée par une place de finaliste, d’autant que son début de saison avec la Lazio est plus que prometteur (déjà 5 buts en 8 matches).

• Paulo Dybala (Juventus/Argentine)

On s’attendait à ne pas le voir parmi les finalistes, mais l’absence de Paulo Dybala dans la liste des 30 meilleurs joueurs de la planète est tout de même un petit événement. 15e du classement final la saison dernière et souvent présenté comme l’un des successeurs possibles de Lionel Messi et Cristiano Ronaldo, l’Argentin paye les choix de son sélectionneur, Jorge Sampaoli, durant la Coupe du monde. D’abord écarté du groupe, Dybala a finalement dû regarder ses coéquipiers souffrir face à la Croatie (0-3) et la France (4-2) du banc de touche. L’attaquant de la Juve, champion d’Italie avec les Bianconeri, sortait pourtant d’une saison très intéressante en Italie. Blessé à la cuisse en début d’année, le gaucher était tout de même parvenu à inscrire 26 buts toutes compétitions confondues. Son excellent début de saison, marqué par un incroyable triplé contre les Young Boys, aurait également pu lui permettre de s’octroyer une place de finaliste.

• Romelu Lukaku (Manchester United/Belgique)

Pour lui, la Coupe du monde ne permet pas d’expliquer son absence. Après une saison plutôt réussie avec Manchester United (27 buts toutes compétitions confondues), Romelu Lukaku a été l’un des hommes clés de la réussite Belge en Russie. Avec 4 buts inscrits, l’attaquant des Diables Rouges a largement contribué au meilleur résultat de sa sélection en Coupe du monde. Lukaku a su faire parler sa puissance et se montrer efficace dans les moments décisifs. Le géant belge aurait logiquement mérité de figurer parmi les 30 finalistes mais il paye sans doute le début de saison extrêmement poussif des hommes de José Mourinho, au bord de la crise avant la victoire arrachée face à Newcastle samedi (3-2).

Ballon d'Or 2018 : Les grands absents de la liste des 30 finalistes
© AFP

• Pierre-Emerick Aubameyang (Arsenal/Gabon)

Il n’avait plus quitté la liste des finalistes du Ballon d’Or depuis 3 ans, mais le revoilà oublié. 11e du classement en 2016, l’attaquant Gabonais a réalisé une excellente première saison avec Arsenal en termes d’efficacité. Associé à Alexandre Lacazette, Aubameyang est parvenu à s’intégrer rapidement à l’effectif des gunners, inscrivant pas moins de 31 buts toutes compétitions confondues, ce qui le place devant des joueurs comme Luis Suarez, Sergio Aguero ou encore Mauro Icardi. L’attaquant d’Arsenal ne figure pas dans la liste des 30 nommés en raison de l’absence de titres à son palmarès : les gunners ont échoué en championnat et en Ligue Europa pour la dernière saison d’Arsène Wenger. L’ancien stéphanois paye également l’absence du Gabon en Coupe du monde, forcément devancé par des joueurs qui ont pu s’exprimer durant l’été.

Et les autres ...

Parmi les oubliés de l’année, on peut également citer Thiago Silva (PSG), Miralem Pjanic (Juventus), David Silva (Manchester City), Tony Kroos (Real Madrid), Sergio Busquets (FC Barcelone), Dele Alli (Tottenham), Raheem Sterling (Manchester City), Keylor Navas (Real Madrid), Alexis Sanchez (Manchester United), Bernardo Silva (Manchester City), Virgil Van Dijk (Liverpool) ou encore Lorenzo Insigne (Naples).

à voir aussi Ballon d’Or 2018 : Griezmann, Mbappé, Modric, Messi ou encore Ronaldo parmi les 30 sélectionnés Ballon d’Or 2018 : Griezmann, Mbappé, Modric, Messi ou encore Ronaldo parmi les 30 sélectionnés
Emilien Diaz @EmilienDiaz