Cristiano Ronaldo et Lionel Messi
Cristiano Ronaldo et Lionel Messi | AFP

Ballon d'Or : la fin du règne Messi – Ronaldo

Publié le , modifié le

C'est une petite révolution dans le football. Pour la première fois depuis dix ans, le Ballon d'Or n'a pas été attribué à Cristiano Ronaldo ou Lionel Messi. La désignation de Luka Modric, lundi soir, met un coup d'arrêt au règne partagé de l'Argentin et du Portugais.

Après avoir vu Kaka le coiffer sur le poteau en 2007, Cristiano Ronaldo a débuté sa moisson de trophées dès l'édition suivante, suivi de près par le prodige argentin. En dix ans, les deux superstars ont tout raflé, glanant le titre si convoité à cinq reprises chacun. Lors de cette décennie, le duo a d'ailleurs occupé les deux premières places neuf fois sur dix. Il n'y a en effet que lors de l'édition 2010 -qui a consacré Messi- que CR7 n'a pas atteint au moins la deuxième place, terminant même sixième.

Dans toute l'histoire du Ballon d'Or, une telle suprématie n'avait jamais eu de précédent. Aucun autre joueur n'a été sacré à cinq reprises, pas même Johan Cruyff (1971, 1973, 1974), Michel Platini (1983, 1984, 1985) et Marco van Basten (1988, 1989 et 1992). "Peut-être que dans le passé, il y a quelques joueurs qui auraient pu remporter le Ballon d'Or comme Xavi, Andres Iniesta ou (Wesley) Sneijder", a estimé Modric. "Cette récompense est pour tous les joueurs qui auraient probablement mérité de la gagner", a-t-il assuré.

Vers un nouveau règne ?

Le vent semble donc avoir pris une direction bien différente. Nombreux sont les observateurs à s'être même étonnés de la présence de Cristiano Ronaldo au deuxième rang du vote des 180 journalistes. Les habitudes sont parfois difficiles à changer… Mais à 33 ans et malgré une forme physique exceptionnelle, le nouveau joueur de la Vieille Dame se trouve plutôt au crépuscule de sa carrière. A 31 ans, Messi qui doit se contenter cette année de la cinquième place, donne déjà des signes de fléchissement.

Désormais, de nouveaux prétendants pointent le bout de leur nez. Des talents tels que Neymar, Eden Hazard, Isco, Antoine Griezmann ou encore Mohamed Salah pourraient très bien soulever le Graal dans les prochaines années. Si CR7 et Messi n'ont pas encore dit leur dernier mot, le monde du ballon rond n'est pas non plus à l'abri d'un nouveau règne, celui d'un véritable phénomène. Septième l'an passé, quatrième cette année, Kylian Mbappé qui n'a pas encore 20 ans, a tous les atouts pour marquer à lui tout seul l'histoire du Ballon d'Or.