Benzema Real
Karim Benzema (Real Madrid) | JAVIER SORIANO / AFP

Ballon d'Or : Karim Benzema se contente de la 26e place, Antoine Griezmann quitte le Top 10

Publié le , modifié le

L'attaquant français Karim Benzema est classé 26e du Ballon d'Or 2019, à égalité avec le Néerlandais de Liverpool Georginio Wijnaldum. Le joueur du Real Madrid est moins bien placé que l'année précédente malgré un début de saison canon. Hugo Lloris a pris la 23e place, Antoine Griezmann la 18e.

Le Ballon d'Or avance doucement vers l'annonce de son vainqueur. France Football dévoile progressivement le classement des trente premiers. Karim Benzema a été le premier Français cité, à la 26e place. Il partage cette position avec le Néerlandais Georginio Wijnaldum, vainqueur de la Ligue des champions avec Liverpool. Une position sûrement décevante pour l'attaquant du Real Madrid, auteur d'un début de saison en fanfare (14 buts et 6 passes en 18 matches). Il avait également inscrit 19 buts sur la première partie de 2019.

à voir aussi Ligue des champions : On n'arrête plus Karim Benzema Ligue des champions : On n'arrête plus Karim Benzema

Le Français paye sans doute la saison blanche du Real Madrid, éliminé en huitièmes de finale de Ligue des champions par l'Ajax Amsterdam et repoussé à la troisième place du dernier championnat de Liga. Une saison tumultueuse avec plusieurs changements d'entraîneurs avant le retour de Zinedine Zidane à la tête du club. Pour Benzema, cette 26e place représente son troisième pire classement au Ballon d'Or. Nominé pour la première fois en 2008, il n'avait reçu aucune voix, avant de prendre la 30e et dernière place la saison suivante. Sa meilleure position reste une 16e place en 2014. 

Griezmann quitte le Top 10 

Antoine Griezmann continue de faire le yo-yo au classement du Ballon d'Or. Troisième en 2016, il était passé 18e l'année suivante. De nouveau troisième la saison dernière, le voilà de retour à la 18e place. Après une superbe année 2018, 2019 ne restera pas dans les mémoires pour le champion du monde. Son histoire d'amour avec l'Atlético de Madrid s'est mal terminée, avec un départ vers Barcelone géré maladroitement et mal vécu par les supporters. Et peine à s'intégrer pleinement en Catalogne, où il n'a inscrit que cinq buts depuis son arrivée. L'absence de compétition internationale, alors qu'il avait brillé à la Coupe du monde, explique aussi ce déclassement. Son compatriote Hugo Lloris, finaliste de la Ligue des champions avec Tottenham, a lui pris la 23e place. 

à voir aussi EDITO. Benzema, la donne a changé EDITO. Benzema, la donne a changé