Anfield Ligue des Champions
Anfield aime ces ambiances exceptionnelles de Ligue des Champions | ADRIAN DENNIS / AFP

Avant Liverpool-Roma, retour sur les grandes heures d'Anfield en Coupe d'Europe

Publié le , modifié le

Que ce soit en Ligue des Champions ou dans les autres compétitions européennes, Anfield a souvent été le lieu de rencontres exceptionnelles. Retour sur ces matches fous dans ce lieu mythique du football européen et mondial.

  • 1977 : Liverpool renverse Mönchengladbach

En 1977, Liverpool et Mönchengladbach s’affrontent pour obtenir le premier titre de leur histoire en C1 et ce sont les Anglais qui s’imposent au Stadio Olimpico. Quasiment un an plus tard, les deux équipes se retrouvent en demi-finale et les Allemands pensent tenir leur revanche avec leur succès 2-1 sur leur pelouse mais ils vont littéralement exploser au match retour avec un succès 3-0 des Reds face à l’ennemi du moment.

  • 1996 : Un feu d'artifice face à Sion

Jouer face à un club suisse en Coupe des Coupes ne promet, a priori, pas une soirée dont on se souviendra. Mais ce jour-là, les fans d’Anfield ont bien cru que leur club allait être la risée du Vieux Continent. Vainqueurs 2-1 à l’aller en Suisse, les coéquipiers de Steve Mcmanaman pensaient conclure tranquillement à la maison. Mais au bout de 23 minutes, c’est bien le FC Sion qui mène 2-0 et qui est virtuellement qualifié ! McManaman et Björnebye permettront à Liverpool de revenir mais Sion repassait devant à l’heure de jeu (2-3). C’était avant que la folie s’empare d’Anfield et que le Reds ne fassent respecter la hiérarchie avec des buts de Barnes, Fowler (deux fois) et Berger pour un score final de 6-3 !

  • 2005 : Chelsea bute sur un mur en demi-finale

En 2005, Liverpool n’a plus disputé la finale de la Ligue des Champions depuis vingt ans et le fameux drame du Heysel (1985) qui a valu aux Reds une suspension de six ans des Coupes d’Europe. En demi-finale aller, les coéquipiers de Steven Gerrard ont rapporté un nul (0-0) sur la pelouse du Chelsea de José Mourinho. Il faudra donc marquer pour aller en finale… chose faite au bout de 4 minutes de jeu ! A la fin d’une action confuse au possible, Luis Garcia pousse le ballon dans le but mais Gallas le dégage sur sa ligne… ou plutôt juste après selon l’arbitre. Poussé par un Anfield en feu, les Reds résistent à Drogba, Lampard et consorts pour aller défier le Milan en finale. La suite, on la connaît.

Luis Garcia marque malgré le retour de Gallas
Luis Garcia marque malgré le retour de Gallas © ADRIAN DENNIS / AFP

  • 2008 : Le Real repart d'Anfield avec une valise

Qui se souvient qu’il y a dix ans, Liverpool avait laminé le Real Madrid 4-0 sur sa pelouse en huitièmes de finale retour de la Ligue des Champions ? Les fans des Reds sans doute car ils ont vécu ce soir-là un match dingue. En bon capitaine, Steven Gerrard a inscrit un doublé après que le grand Fernando Torres a ouvert le score dès la 16e minute. En face, le Real des Cannavaro, Raul, Sneijder, Robben et autre Higuain n’a rien pu faire pour endiguer la marée rouge. L’international italien (10 sélections) parachevait le récital en toute fin de rencontre pour une victoire ahurissante (4-0).

  • 2016 : Match fou face à Dortmund

Nous ne sommes pas en Ligue des Champions mais en Ligue Europa et pourtant le scénario vaut bien tous les grands matches européens. Après un match nul “quelconque” (1-1) au match aller, Liverpool et Dortmund offrent un bijou d’intensité au retour. Menés 0-2 puis 1-3 par le Borussia, les Reds de Jürgen Klopp, qui retrouvait son ancien club, ont finalement renversé la tendance dans les dernières minutes, avec deux buts de Sakho (78e) et Lovren (90e) pour se qualifier pour les demi-finales de la C3. Improbable et grandiose.

Christophe Gaudot @ChrisGaudot