Ligue champions Auxerre St Petersbourg Jelen 082010
La joie du Polonais Jelen | AFP - Jeff Pachoud

Auxerre rejoint Marseille et Lyon

Publié le , modifié le

Auxerre accompagnera Marseille et Lyon en Ligue des champions après avoir écarté le Zenit Saint-Pétersbourg en barrages. Battus 1-0 à l'aller en Russie, les Bourguignons l'ont emporté 2-0 avec une tête de Hengbart et sur un retourné de Jelen. Le Zenit a terminé à neuf après l'expulsion à la 66e minute de son gardien Malafeev pour une main en dehors de la surface de réparation puis celle, à la 81e, de son défenseur Hubocan pour un deuxième avertissement.

L'AJA se qualifie ainsi pour la première fois pour la  phase de poules de la C1 depuis la saison 2003. Pour obtenir ce sésame tant attendu, les hommes de Jean Fernandez ont sorti le grand jeu face au leader invaincu du championnat de Russie. L'équipe icaunaise s'est appuyée notamment sur quatre de ses cadres habituels pour faire la différence : Olivier Sorin, Benoît Pedretti, Cédric  Hengbart et Ireneusz Jelen. Ils ont été ainsi décisifs dans les moments clés de la partie.

L'arrière droit Hengbart a ouvert la marque en début de partie en reprenant de la tête un corner du capitaine Benoît Pedretti (9e) et le buteur polonais Jelen a libéré les Auxerrois en marquant de volée après une première tête d'Adama Coulibaly à la réception d'un corner joué par le capitaine Benoît Pedretti (52e). Pourtant, la formation russe était la plus dangereuse en première période avec un tir d'Aleksandr Kerzhakov arrêté par Olivier Sorin (8e) puis un tir lointain  non cadré de Danny (11e) avant que Roy Contout ne manque de marquer contre son camp de la poitrine à la réception d'un centre anodin de la gauche de Tomas Hubocan (19e). Enfin, une nouvelle tentative de Kerzhakov était détournée, sans doute du bras, par Stéphane Grichting (42e).

En seconde période, Konstantin Zyryanov, sous la pression de Jean-Pascal  Mignot manquait le cadre de justesse sur un centre de Roman Shirokov (46e) avant  qu'Olivier Sorin ne fasse sans doute la parade décisive après une action de l'arrière droit Aleksandr Anyokov (50e). En fin de partie, Danny manquait le cadre de justesse (80e) avant que Sorin ne détourne un beau coup franc de Bruno Alves (83e) mais l'AJA ne lâchait pas sa qualification.

"On a eu la possibilité de marquer le troisième (but) et de se mettre à l'abri,  alors que là on a souffert jusqu'à la fin. On a vraiment été inquiets jusqu'à la  dernière seconde, il suffisait d'un ballon dévié", explique Jean Fernandez. "C'est un grand moment pour le  club. C'est la concrétisation d'une saison exceptionnelle la saison dernière. (Sur le tirage au sort des phases de poules) Le Barça, oui... Juste après le  match, j'ai dit à Jean-Pascal Mignot de se préparer parce qu'il allait affronter Lionel Messi.", a-t-il ajouté avec le sourire.


Crouch envoie Tottenham chez les Grands

Dans les autres matchs de la soirée, Tottenham, club qui vient d'enrôler William Gallas, sur ses terres de White Hart Lane, a été bien plus convaincant qu'à l'aller à Berne où il avait été battu 3-2. Peter Crouch a très largement contribué à l'écrasante victoire des Spurs, avec un triplé qui permet aux Londoniens de renouer avec la C1 pour la première fois depuis 1962. A Amsterdam, l'Ajax, plus réaliste face au Dynamo Kiev s'est qualifié après sa victoire 2 à 1 (aller: 1-1). L'Uruguayen Luis Suarez et le Marocain El  Hamdaoui ont assuré la qualification néerlandaise malgré un penalty de Shevchenko.

Copenhague, fort de son but marqué à l'extérieur à l'aller (défaite 1-2), s'est imposé devant Rosenborg (1-0), un résultat qui suffit à le qualifier. Le modeste club slovaque de Zilina, enfin, a confirmé sa supériorité entrevue à l'aller (victoire 2-0) contre le voisin du Sparta Prague, avec un  nouveau succès (1-0). Les dix clubs qualifiés après cette phase de barrage, le tirage au sort de  la phase de poules se tiendra jeudi à Monaco. Les hostilités démarreront le 14 septembre prochain.

Gilles Gaillard