Aulas joue l'habituelle victime et le traditionnel complot

Publié le

Comme à son habitude, Jean-Michel Aulas a endossé son costume du "club mal-aimé", du complot permanent contre l'OL, avant le derby du Nord entre Valenciennes et Lille et avant Lyon-Rennes prévu 3 jours après Real-OL: "Nous n'avons peur de personne, c'est vrai, mais seulement un peu peur du calendrier français et un peu peur aussi des bonnes relations Valenciennes-Lille, qui font quelquefois un peu jaser avant des matches importants comme celui de ce dimanche soir".