Aulas déçu, Le Graët sceptique, Denisot fair-play... les réactions après l'élection surprise de Vincent Labrune à la tête de la LFP

Publié le , modifié le

Auteur·e : France tv sport
Michel Denisot
Michel Denisot, dans les tribunes du Parc des Princes le 22 décembre 2013. | JEAN MARIE HERVIO / DPPI MEDIA / DPPI

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Michel Denisot qui était pourtant annoncé comme le grand favori pour le poste de président de la Ligue de football professionnel a salué l'élection de Vincent Labrune, ce jeudi. D'autres, comme Jean-Michel Aulas, n'ont pas caché leur surprise, voire leur déception.

L'élection de Vincent Labrune à la tête de la Ligue de football professionnel en a surpris plus d'un, à commencer par Jean-Michel Aulas. "Il y a toujours de la déception quand les choses se passent un peu à l'arraché. Je trouvais que la candidature de Michel Denisot était une chance pour la Ligue car c'est un homme droit." Le président de l'Olympique lyonnais n'était pas le seul à le penser parce qu'il a confié avoir "reçu un message de Bernard Tapie qui me disait combien il l'appréciait et combien c'était un homme bien."

Le président du collège des clubs de Ligue 1 a toutefois estimé que "l'élection de Vincent (Labrune) pouvait permettre de passer dans une autre phase" puisque "l'innovation, le changement peuvent apporter des choses positives", avant d'ajouter qu'il "devra faire ses preuves" et que "ce ne sera pas facile pour lui en étant élu avec 45% des voix".

"C'est le système"

Noël Le Graët, président de la FFF, est allé dans ce sens. Fervent partisan de Michel Denisot, Le Graët s'est étonné d'un résultat "un peu bizarre". Il a ensuite confié qu'il ne connaissait pas très bien le nouveau président de la LFP avant de rappeler : "La majorité n'était pas forcément pour lui mais c'est le système."

De son côté, Michel Denisot qui était pourtant présenté comme le grand favori a félicité son adversaire sur Twitter, auquel il a souhaité bonne chance. Il a également salué l'ancienne présidente Nathalie Boy de la Tour qu'il a qualifié de "formidable, courageuse et élégante".

France tv sport francetvsport