Au Brésil, 151 joueurs touchés par le coronavirus

Publié le , modifié le

Auteur·e : Natacha Basdevant
Les joueurs de Gremio au Brésil ont porté un masque en signe de protestation
Les joueurs de Gremio au Brésil ont porté un masque en signe de protestation | D.R

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Le Brasileirão, championnat national brésilien, a repris samedi en pleine épidémie de coronavirus. Selon la presse brésilienne, 151 joueurs ont été positifs au Covid-19.

Un jour suffit pour rappeler au Brésil que le pays est en pleine épidémie de coronavirus. Ces dernières 24 heures, 703 décès supplémentaires ont été enregistrés. Pourtant, samedi, le coup d'envoi d'une nouvelle saison Serie A a été donné. Dimanche, le match entre Goiás et Sao Paulo a été reporté à la dernière minute, après les tests positifs de dix joueurs.  Selon une étude de Globo Esporte, 151 joueurs du championnat ont déjà été testés positifs. 

Dix athlètes contaminés en dix jours à Goiás

Quelques heures avant de jouer leur premier match du Brasileirão à domicile, dix joueurs de Goiás ont appris qu'ils étaient positifs au coronavirus. Selon la presse brésilienne, huit étaient des titulaires habituels. Les derniers tests effectués le 28 juillet, dix jours avant le match, révélaient à peine trois cas de coronavirus. Les joueurs avaient directement été placés en quarantaine. En moins de deux semaines, le nombre de contaminés a donc triplé dans l'équipe. 

 « Dix de nos 23 joueurs ont été testés positifs. Malheureusement, nous n'avons reçu les résultats qu'aujourd'hui » Marcelo Almeida ( président du club).

Pourtant, la décision quant à un potentiel report du match a tardé à arriver. Les joueurs du Sao Paulo FC, adversaires pour cette première journée,  ont même commencé à s'échauffer au cas où la rencontre aurait lieu. Finalement, à quelques minutes du coup d'envoi, le Tribunal supérieur de justice sportive a mis fin au suspens, le match a été reporté !

 

Corinthians, Goiás, Vasco et Botafogo : les clubs les plus touchés

Aux Corinthians, le second club le plus suivi au Brésil, 23 joueurs sur 33 ont été en contact avec le virus jusqu’à présent.​​​​​​ Car, en plus des dix contaminés du week-end et des trois positifs le 28 juillet, neuf joueurs avaient déjà été touchés par le Covid-19. En mai, lors des premiers tests, Vasco avait diagnostiqué 19 cas de coronavirus. Selon le club, environ 1 200 tests ont été effectués depuis la reprise de l'entraînement.

Botafogo, installé à Rio de Janeiro, a officialisé 18 cas depuis leur reprise. Le nombre élevé de contaminations lors des premiers tests est en grande partie dû à la situation critique de la ville. Selon le club, dix des contaminés ont développé des anticorps et sont désormais immunisés. Seuls quatre présentent encore des symptômes.

à voir aussi Espagne : 2 cas positifs au Covid-19 à Valence, l'Espanyol, le Betis et Majorque aussi touchés Espagne : 2 cas positifs au Covid-19 à Valence, l'Espanyol, le Betis et Majorque aussi touchés

L'imbroglio Bragantino

Deux jours avant le barrage du championnat de l'État de São Paulo, prévu le 31 juillet contre les Corinthians, (perdu 2-0), au moins 23 tests effectués par Bragantino se sont révélés positifs, dont neuf effectués sur des joueurs. Une heure et demie avant le match, de nouveaux tests effectués dans d'autres laboratoires ont montré qu'il s'agissait de faux positifs. Personne n'était infecté. Battu 2-0, Bragantino s'en est pris à la fédération et à l'hôpital Albert Einstein, les accusant de déstabilisation. Malgré la frayeur, Bragantino fait partie des clubs les moins infectés par le coronavirus au Brésil, avec seulement un joueur positif. De même, pour l'Athletico-MG. 

Tous les joueurs doivent désormais être testés

La Confédération brésilienne de football a annoncé lundi des modifications du protocole de test. Depuis ce week-end, tous les joueurs d'une équipe doivent être testés, et pas seulement les 23 liés au match. L'hôpital Albert Einstein à Sao Paulo se chargeait jusqu'à présent d'effectuer les tests. Maintenant, ils peuvent se faire dans des laboratoires locaux pour faciliter la démarche et encourager les mesures préventives.