Les Mancuniens
Les joueurs de MU Evra, Scholes et Rafael | AFP - ANDREW YATES

Attention au piège pour le Barça et MU

Publié le , modifié le

La 2e journée de la phase de groupes de la Ligue des Champions pourrait être piégeuse pour certains ténors. Dans le groupe H, Manchester United se rend sur le terrain des Roumains de Cluj, qui avaient réalisé une petite sensation en s'imposant à Braga. Dans le groupe G, malmené à domicile par Moscou (victoire 3-2), le FC Barcelone sera au Estadio do Sport de Lisbonne pour défier Benfica. La Juventus devra être sérieuse pour la venue du Shakhtar Donetsk (groupe E).

Le coup était passé très près. Au Camp Nou, Barcelone a frôlé la défaite contre le Spartak Moscou, mais s'est finalement imposé (3-2) grâce à deux buts de Messi dans les vingt dernières minutes. Samedi, l'équipe a décroché une victoire similaire (3-2), sur le terrain du FC Seville, en inscrivant deux buts à la fin du temps réglementaire (89e) puis dans le temps additionnel (90e+3). Pour l'instant, ça passe. En sera-t-il de même après le voyage à Lisbonne ?

Auteur d'un nul au Celtic (0-0), le Benfica est un adversaire à redouter, même si ce club n'a plus battu de formation espagnole depuis 1982 (12 défaites). Garay (Real Madrid), Aimar (Valence et Saragosse), Salvio (Atlético Madrid), Carlos Martins (Recreativo Huelva et Grenade) ont tous une bonne connaissance de l'ogre catalan pour avoir évolué dans des clubs espagnols. Toujours invaincus cette saison, les Portugais comptent mettre à profit la relative fragilité défensive du Barça pour frapper un grand coup, même si les retours de Puyol, Iniesta et Adriano pourraient faire du bien au collectif ibère qui sera privé de Piqué. Le poison pourrait porter le nom d'Oscar Cardoso, son sens du but et son mètre quatre-vingt-douze. A cinq jours du Clasico au Camp Nou, les Barcelonais ne peuvent pas se permettre d'avoir l'esprit tourné vers le week-end. Pour la petite histoire, à chaque fois que ces deux clubs se sont croisés sur la scène européenne, le vainqueur a soulevé le trophée à la fin de la saison. Dans l'autre match de ce groupe G, le Spartak Moscou accueille le Celtic Glasgow.

Manchester United prévenu à Cluj

Autre grosse cylindrée en terre hostile: Manchester United. Après son difficile succès (1-0) sur Galatasaray à Old Trafford, les Mancuniens se rendent à Cluj dans le groupe H. Trois jours après avoir été vaincu à domicile par Tottenham (3-2), ils se rendent en Roumanie pour défier une formation surprenante. Sortis du tour préliminaire puis du 3e tour des barrages sans connaître la défaite, les Roumains ont frappé fort en allant dominer les Portugais de Braga (2-0), grâce à un doublé de l'ancien joueur du club lusitanien, Rafael Bastos. "Ca a été le match de notre bien, le match que personne ne nous voyait gagner", confie le buteur sur le site de l'UEFA. "On sait qu'on est la plus petite équipe de la Ligue des Champions, mais on sait qu'on a la qualité pour créer des surprises." MU est prévenu, et son décrochage en Premier League (4pts de retard sur le leader) devrait l'inciter à ne pas prendre cet adversaire à la légère. En Turquie, les deux vaincus de la 1ère journée (Galatasaray et Braga) s'affrontent avec l'espoir de revenir dans le coup de la qualification, en tablant sur le fait que les hommes d'Alex Ferguson fassent respecter la logique en Roumanie.

Après s'être neutralisés, Juventus et Chelsea veulent prendre en mains le groupe E. Les Turinois, tombeurs de la Roma (5-1) ce week-end, veulent remettre dans le rang l'ambitieux Shakhtar et son armée de Brésiliens. Auteur d'un doublé contre les Danois de Nordsjaelland, l'Arménien Mkhitaryan en a profité, mais la défense italienne ne sera pas du même acabit. Pour Chelsea, vainqueur à Arsenal ce week-end, le déplacement en Norvège doit se solder par une large victoire et par la poursuite de sa série de cinq matches sans défaite.