ATP : Roger Federer et Rafael Nadal réélus au conseil des joueurs

Publié le , modifié le

Auteur·e : AFP
Federer Nadal Djokovic
Rafael Nadal et Roger Federer sont réélus au conseil des joueurs | AFP

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

L'Espagnol Rafael Nadal et le Suisse Roger Federer, respectivement N.2 et N.5 mondial, poursuivront leur travail au sein du conseil des joueurs de l'ATP jusqu'en juin 2022 après leur réélection, a annoncé l'ATP qui a dévoilé mardi la composition de ce conseil au cœur d'un conflit avec le N.1 mondial Novak Djokovic.

Rafael Nadal et Roger Federer sont réélus au conseil des joueurs de l'ATP. "Le président et son vice-président seront élus lorsque le nouveau conseil des joueurs aura eu sa première réunion en 2021", a précisé l'organisation. Le Canadien Felix Auger-Aliassime, l'Australien John Millman, le Sud-Africain Kevin Anderson, l'Ecossais Andy Murray et le Brésilien Bruno Soares ont également été réélus par leurs pairs.

Le Français Gilles Simon fait son retour dans ce conseil qui est complété par l'Espagnol Pablo Andujar et le Néo-Zélandais Marcus Daniell, nouveaux venus, ainsi que par le Britannique Colin Dowdeswell et le Vénézuélien Daniel Vallverdu, respectivement représentants des joueurs retraités du circuit et des entraîneurs.

Djokovic a créé sa propre association 

Le conseil des joueurs de l'ATP était présidé jusqu'à cette année par le N.1 mondial Novak Djokovic qui en a claqué la porte durant l'US Open 2020 pour créer une autre association de joueurs, indépendante de l'ATP, l'association des joueurs de tennis professionnels (PTPA).

Djokovic a reçu le soutien notamment du Canadien Vasek Pospisil, des Américains John Isner et Sam Querrey, tandis que Nadal et Federer avaient de leur côté appelé à "l'unité, pas à la séparation". "Djoko" espère défendre dans cette entité indépendante les intérêts des joueurs, notamment sur les questions de dotation des tournois. "Ce n'est pas un syndicat. Nous n'appelons pas au boycott. Nous ne créons pas un circuit parallèle", avait assuré le Serbe en août dernier.

AFP