Calcio AS Roma Burdisso doigt pointé 022010
Burdisso entrevoit la qualification en Ligue des champions | AFP - FILIPPO MONTEFORTE

Arsenal renversé, la Roma renversante

Publié le , modifié le

Coup de canon à Braga ! Et il n'est pas venu des Gunners d'Arsenal mais du Sporting, vainqueur 2-0. Du coup, le Shakhtar Donetsk, qui s'est imposé à Belgrade 3-0, devrait terminer premier du groupe H. Dans le groupe E, la Roma s'est ouvert une voie vers les huitièmes de finale grâce à son succès sur le Bayern Munich 3-2. Menée 2-0, la formation italienne a complètement renversé la vapeur dans une 2e mi-temps de feu. Bâle reste toutefois en vie en battant Cluj 1-0.

On ne sait pas si la Roma est éternelle mais elle est ressuscitée. Donnée pour morte après une première mi-temps ratée (2-0 pour le Bayern sur un doublé de Mario Gomez), elle est sortie de sa tombe après la pause pour crucifier des Munichois déjà qualifiés. Invincible en championnat depuis sept matches (5 victoires), la Roma a démontré sa forme éclatante en C1, et ses deux hommes en forme ont frappé: Marco Borriello a marqué le premier but, sur une passe décisive de Jérémy Ménez. La fin de match a été folle puisque Rome a égalisé par Daniele De Rossi (81), servi au cordeau par John-Arne Riise, et l'idole Francesco Totti lui a donné la victoire sur un penalty obtenu par Borriello pour une faute du gardien Thomas Kraft (84). Un nul à Cluj dans 15 jours suffit à la Roma pour se qualifier.

Dans le groupe H, Arsenal n'a pas tout perdu au Sporting Braga mais ce n'est pas loin. Le turn-over devrait rester en travers de la gorge d'Arsène Wenger qui restait sur un succès 6-0 à l'aller. Le technicien français a pourtant vu ses troupes prendre l'eau dans les dix dernières minutes du match. Les Gunners ont sombré sur deux buts de Matheus (83e et 90e+3) et se retrouvent deuxième à 3 pts de Donetsk avant la dernière journée. En cas de victoire contre le Partizan Belgrade (5 défaites en 5 matches), Arsenal sauvera sa peau mais pas la première place si les Ukrainiens ne perdent pas contre Braga. Suspense garanti !

Réactions

Claudio Ranieri (entraîneur de l'AS Rome): "Il était important de prendre des points ce soir. En prendre trois face au vice-champion d'Europe, ce n'était pas facile, surtout après la première période, mais les joueurs ont été formidables. Le Bayern nous a beaucoup fait courir, c'est pourquoi en seconde période j'ai replacé Vucinic sur la gauche et Ménez sur la droite, afin d'essayer de créer le danger sur les côtés."

Louis van Gaal (entraîneur du Bayern): "Nous avons fait une grande première période, nous dominions mais nous avons remis la Roma dans le match en seconde période de façon incompréhensible. Ranieri est passé d'un 4-4-2 à un 4-3-3 mais ce n'est pas ce qui nous a posé problème. Le problème, c'est que nous avons trop perdu la balle et que nous avons trop laissé d'opportunités à la Roma. Nous avons encore laissé échapper un match, comme contre le (Borussia) Mönchengladbach et le (Bayer) Leverkusen. Il faut trouver un moyen d'arrêter ça."

Domingos Paciencia
(entraîneur du Sporting Braga): "Jouer contre une équipe comme Arsenal n'est pas une chose facile. Nous savions qu'ils allaient prendre en main le match et contrôler le ballon. Alors nous tentions qu'au moins pendant les moments où nous réussissions à reprendre le ballon, nous puissions le garder le plus longtemps possible. Or les joueurs ont eu des difficultés sur ce point... En seconde période, tout a changé. L'équipe était plus tranquille. Elle a laissé de côté ses craintes, a commencé à mieux maîtriser le jeu et a réussi à garder le ballon plus longtemps".

Matheus (attaquant du Sporting Braga): "Je suis très heureux non seulement d'avoir marqué deux buts, mais également pour la victoire de mon équipe. Le soutien de mon équipe a été fondamental... A présent nous allons poursuivre notre travail pour faire de notre mieux".