Chamakh Arsenal 102010
Chamakh, buteur face au Shakhtar | AFP - Adrian Dennis

Arsenal à la fête, la Roma à la dérive

Publié le , modifié le

Les Gunners ont réalisé le carton de la soirée aux dépens du Shakhtar Donetsk, pulvérisé 5-1 par les Anglais. Si le Bayern Munich s'est montré poussif face aux Roumains de Cluj (3-2), que dire de l'AS Roma, battue à domicile par les Suisses de Bâle (1-3) ?

La troisième victoire des Gunners dessine les  contours d'une qualification attendue, auréolée d'un certain panache: avec la  correction infligée au Shakhtar (5-1), leur total de buts en phase de groupe s'élève à 14 unités! Arsenal s'est bien préparé pour le choc contre Manchester City ce week-end, et Fabregas a fait son grand retour, ponctué d'un but sur  penalty. Les Ukrainiens quant à eux, qui chutent pour la 2e fois seulement en 27  matches toutes compétitions confondues, demeurent bien placés en vue des 8e de  finale.Les Portugais de Braga, qui ont battu le Partizan Belgrade 2-0, ont connu le premier  succès de leur histoire en phase de groupes de Ligue des champions, et se  procurent par là-même un avantage en vue de la 3e place du groupe. Voire la  deuxième?

Comment dit-on "merci" en roumain? Le Bayern, mené  au score par un but de Cadu dès la 28e minute, a vu ce même joueur marquer  contre son camp (32e), imité dans la foulée par son coéquipier Panin (37e)! Cluj  permet ainsi au Bayern, où Schweinsteiger a repris sa place de titulaire et  Gomez mis les siens à l'abri, de s'envoler en tête et de prendre une belle  option pour les 8e de finale. Mais Cluj reste en lice. D'autant que la Roma a subi un terrible contre-coup sur sa pelouse face à Bâle (1-3). Quel coup de tonnerre! Les Romains, qui semblaient avoir repris  du poil de la bête samedi en championnat (2- contre le Genoa), ont rechuté.  Pourtant, Borriello avait égalisé après l'ouverture du score de Frei, mais des  buts inscrits à la fin de chaque période ont permis aux Suisses de signer la  surprise de la soirée, et de se mêler à la lutte pour la qualification. Bien  joué de la part de l'entraîneur bâlois Thorsten Fink, qui avait ménagé plusieurs  titulaires en coupe ce week-end.

Déclarations :

Marco Borriello (buteur de l'AS Rome): "C'est une honte et une défaite qui va nous coûter cher. J'espère qu'elle n'aura pas de répercussions sur la suite de notre parcours en Ligue des champions. Maintenant, il nous faut réagir".

 Louis van Gaal (entraîneur du Bayern  Munich): "On a beaucoup de  réussite ce soir, mais ce genre de match contre une équipe qui ne fait que  défendre est toujours difficile. Nous n'aurions pas dû encaisser ce deuxième  but, c'est une grosse erreur de notre défense. Je suis en revanche très content  du comportement des milieux de terrain avec Kroos, Schweinsteiger et Müller."

AFP