Vermaelen sauve Arsenal
Vermaelen sauve Arsenal | IAN KINGTON / AFP

Arsenal arrache la victoire

Publié le , modifié le

Du jeu, du suspense, des buts et un vainqueur au finish entre Arsenal et Newcastle en clôture de la 28e journée de la Premier League. Les Gunners étaient mal embarqués après la magnifique ouverture du score de Ben Arfa pour les Magpies. Arsenal n'a pas eu le temps de douter grâce à Van Persie. Ultra-dominateurs, les Londoniens ont fini par tromper Krul dans la cinquième minute des arrêts de jeu. Arsenal reste 4e mais revient à 1 pt de Tottenham, 3e.

Cinq français titulaires au coup d'envoi (record égalé cette saison). Un allait crever l'écran d'entrée : Hatem Ben Arfa. Titularisé pour la première fois depuis un mois avec les Magpies, il ouvrait le feu en premier d'un tir du gauche qui faisait mouche et obligeait Arsenal à courir après le score (14e). Pas longtemps car Robin Van Persie égalisait dans la minute suivante. Servi dans la surface, le Néerlandais mettait son défenseur dans le vent avec un contrôle orienté somptueux avant de crucifier Krul (1-1, 15e). Le match était parti sur des bases très élevées. Si Newcastle tentait de s'approcher du but de Szczesny, c'est bien Arsenal qui dominait les débats et se créait les meilleures occasions.

Vermaelen en héros

Les joueurs d'Arsène Wenger étaient à deux doigts de vivre une soirée frustrante après avoir gâché de nombreuses occasions en seconde période par van Persie - une reprise sur le gardien (55e) et un tir de près à côté (79e) - mais surtout par Rosicky (67e) et Gervinho (83e), auteurs de gros ratés alors qu'ils étaient idéalement placés. Les dernières balles de match revenaient à Vermaelen. Deux tentatives, une sauvée sur sa ligne (85e), une autre détournée par Krul (90e). On jouait la dernière minute quand Walcott trouvait encore le défenseur central belge au deuxième poteau. La dernière reprise était la bonne (2-1, 90e+5). Arsenal a fait des retournements sa nouvelle spécialité. C'est la quatrième victoire consécutive des Gunners en ayant concédé l'ouverture du score.

Réactions

Arsène Wenger (entraîneur d'Arsenal): "C'était un match d'un engagement absolu des deux côtés. Il faut aussi reconnaître le mérite de Newcastle qui est une bonne équipe. Il nous a fallu quelque chose de spécial pour l'emporter. Nous avons été récompensés de nos efforts incessants. Comme lors de tous nos matches récents, nous n'avons jamais baissé les bras. Tout à la fin, j'ai dit à mes adjoints que nous avions seulement besoin d'une attaque de plus pour marquer tellement j'étais persuadé que nous le pouvions. La seule surprise, c'est d'avoir pu le faire sur une contre-attaque à la dernière minute du match. Walcott a été superbe de la première à la dernière minute. Ca a été un de ses tout meilleurs matches.

Theo Walcott (milieu de terrain d'Arsenal): "Nous pouvons encore aller plus loin. Beaucoup de nos joueurs sont revenus de blessures. Ca a été une saison avec des hauts et des bas, mais l'important c'est la façon de la terminer."