Arles-Avignon condamné pour le licenciement de Michel Estevan

Publié le , modifié le

Le tribunal des prud'hommes d'Arles (Bouches-du-Rhône) a condamné lundi le club d'Arles-Avignon (L2) pour rupture abusive du contrat de son ancien entraîneur Michel Estevan, licencié en septembre 2010. Le club avait licencié Estevan pour "faute grave" alors qu'Arles-Avignon, monté en cinq ans de la CFA2 à l'élite sous la houlette de l'entraîneur, occupait alors la dernière place de la Ligue 1, sans avoir pris le moindre point en cinq journées de championnat.

L'ACA a été condamné à verser 525.000 euros de dommages-intérêts à Estevan pour rupture abusive de contrat, et 12.679 euros pour le rappel des salaires non perçus durant sa période de mise à pied - il l'avait été à deux reprises avant son licenciement. L'ex-entraîneur avait réclamé 2 millions d'euros d'indemnités au total. Dans cette affaire plaidée le 14 septembre devant le tribunal, les prud'hommes ont parallèlement condamné Estevan à verser 450.000 euros au club pour avoir porté atteinte à son image dans la presse. Une décision dont il envisage de faire appel, a-t-il indiqué.

Julien Lamotte