Fidel Martinez
L'Equatorien Fidel martinez tout à sa joie | AFP - JUAN CEVALLOS

Argentine-Brésil reporté, l'Equateur toujours invincible

Publié le , modifié le

Le "superclassico" entre l'Argentine et le Brésil, comptant pour les qualifications du Mondial-2018, a été reporté à vendredi en raison des conditions météorologique régnant sur Buenos Aires. En revanche, dans l'autre rencontre comptant pour les qualifications du Mondial-2018, l'Equateur a dominé l'Uruguay (2-1) et signé sa troisième victoire en autant de matches. L'Équateur, qui a fait sensation le mois dernier en s'imposant en Argentine (2-0), a pris les commandes du classement avec ses neuf points.

La "Tricolor" a ouvert la marque dès la 23e minute par Felipe Caicedo, le  buteur de l'Espanyol Barcelone, sur un centre de Juan Carlos Paredes. L'Uruguay qui, comme l'Équateur, avait remporté ses deux premiers matches  des éliminatoires sans concéder le moindre but, a accusé le coup. Mais peu après le retour des vestiaires (49e), Edinson Cavani, absent  contre le mois dernier face à la Bolivie (2-0) et à la Colombie (3-0), a  égalisé de la tête. Face à la rugueuse défense équatorienne, l'attaquant du Paris SG a eu du  mal à illuminer le jeu de la "Celeste", toujours privé de son attaquant-vedette  Luis Suarez qui finit de purger sa suspension reçue pour avoir mordu l'Italien  Giorgio Chielini lors du Mondial-2014. A la 59e minute, Fidel Martinez a libéré l'Estadio Olimpico Atahualpa de  Quito en reprenant à bout portant un tir détourné par Fernando Muslera. Lors de la 4e journée mardi, l'Équateur se rendra au Venezuela, battu 4 à 2  par la Bolivie plus tôt et toujours à la recherche de sa première victoire.

En Argentine, des trombes d'eau se sont abattues sur le stade Monumental toute la journée  et la terrain était impraticable. Ce match entre l'Argentine et le Brésil, poids lourds du football  sud-américain, était très attendu après leurs débuts délicats dans les  éliminatoires pour la Coupe du monde 2018. L'Argentine, privée de Lionel Messi, blessé, est 7e, le Brésil qui  enregistre le retour de suspension de sa star Neymar est 5e.