Après le groupe Altice, Mediapro s'associe à Netflix pour une offre à moins de 30€ par mois

Publié le , modifié le

Auteur·e : France tv sport
Jaumes Roures, patron de Mediapro
Jaumes Roures, patron de Mediapro | FRANCK FIFE / AFP

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

TF1, SFR et maintenant Netflix. Mediapro, le diffuseur majoritaire de la Ligue 1 et de Ligue 2 à partir de la saison prochaine va à présent s'associer avec la célèbre plateforme de vidéo à la demande selon L'Équipe. Afin de conquérir le marché français, le média espagnol va proposer un bouquet l'unissant avec le géant américain pour moins de 30 euros par mois.

Après le groupe Altice, Mediapro s'associe à Netflix. Selon une information de L'Équipe, le média espagnol s'est mis d'accord avec le géant américain dans l'objectif de conquérir des abonnés dans le marché de l'Hexagone sur la période 2020-2024. L'offre Netlix et Téléfoot ne ferait donc qu'un. La nouvelle chaîne sera lancée à partir du 17 août prochain et retransmettra huit matches de Ligue 1 et Ligue 2 par journée ainsi que la Ligue des champions et la Ligue Europa, sans oublier la Premier League et la Liga NOS (championnat portugais).

Une offre très agressive

Ainsi, sur son site Internet et application, Téléfoot proposerait un abonnement la couplant avec Netflix pour moins de 30€ avec un engagement d'un an. Sachant que l'abonnement initial à la nouvelle chaîne est de 25,90€ par mois, cela signifie que l'abonnement à la célèbre plateforme de vidéo à la demande reviendrait à seulement 4€ par mois, au lieu de 11,99€ pour l'offre actuelle.

à voir aussi Téléfoot, nouveau diffuseur majeur de la Ligue 1 et de la Ligue 2, sera distribué sur les box SFR Téléfoot, nouveau diffuseur majeur de la Ligue 1 et de la Ligue 2, sera distribué sur les box SFR

Un bouquet agressive donc pour le média espagnol qui a rappelé ce mardi que l'objectif était de viser les 3,5 millions d'abonnés. "Cela ne veut pas dire qu’on pense le faire les premiers mois, voire la première saison, a indiqué Jaumes Roures, le patron de Mediapro. "On a un contrat pour quatre saisons." Pour atteindre ce chiffre, le président du groupe est prêt à écouter toutes les propositions malgré des discussions qui semblent à l'arrêt avec Canal +. "On a négocié avec Canal pendant des mois, on n’a pas trouvé d’accord, a-t-il souligné. On est prêt à se réunir aujourd'hui, demain, après-demain pour continuer à chercher si c’est possible. On n’est pas fermé." Après TF1, SFR et Netflix, Mediapro ne compte pas s'arrêter là. 

à voir aussi Après son accord avec SFR, Téléfoot veut passer à la vitesse supérieure Après son accord avec SFR, Téléfoot veut passer à la vitesse supérieure
France tv sport francetvsport