Wayne Rooney Manchester United
L'attaquant de Manchester United, Wayne Rooney | AFP - OLI SCARFF

Wayne Rooney va-t-il céder aux sirènes du championnat chinois?

Publié le , modifié le

Absent lors de la défaite en 16e de finale aller en Ligue Europa contre Midtjylland, Wayne Rooney inquiète. Car sa blessure qui va l'éloigner deux mois tombe mal dans une période où United n'est pas au mieux et car son avenir pourrait s'écrire loin d'Old Trafford. Mais également car la nouvelle riche, la ligue chinoise, rêve de l'attirer dans ses filets.

Jackson Martinez, Ezequiel Lavezzi, Freddy Guarin, Ramires, Alex Teixeira... la liste des joueurs ayant rejoint la Chine cet hiver est belle. Tous sont des joueurs réputés sur le Vieux Continent. Mais la nouvelle cible ferait encore grandir d'un cran la Chinese Super League si cette star débarquait. Par la voix de son manager, Sven Goran Eriksson, le Shanghai SIPG s'est lancé sur la piste de l'attaquant de Manchester United. Agé de 30 ans, Rooney vit sa 12e saison chez les Red Devils. Pas forcément la meilleure puisque le club est distancé en Premier League (6e à 13 points du leader Leicester) et que le buteur malgré des statistiques conformes à son statut (14 buts en 33 matches toutes compétitions confondues) n'arrive pas à tirer vers le haut un collectif qui ne digère pas les consignes de Louis Van Gaal. L'entraîneur néerlandais est responsable de la situation et son avenir est de plus en plus incertain, alors que le nom de José Mourinho revient avec de plus en plus d'insistance, mais il tient son capitaine en haute estime. 

Mauvais pour son corps

Lors de la défaite à Southampton en championnat le week-end dernier, Rooney a joué 90 minutes et ManU a perdu 2-1. Quatre jours plus tard, son entraîneur officialisait son absence en raison d'une blessure à un genou. Une blessure qui pourrait l'éloigner deux mois des terrains. Une blessure qui tombe mal pour ManU qui a besoin de son meilleur buteur alors que ces deux jeunes recrues estivales et expensives Memphis Depay et Anthony Martial poursuivent leur apprentissage du foot anglais. Une blessure qui est due au jusqu'au-boutisme de l'attaquant. "C'est typique de Wayne, a assuré Van Gaal en conférence de presse, c'est quelqu'un qui veut jouer jusqu'au bout, même s'il ressent une douleur. Il ne veut pas sortir encore moins quand il y a match nul, il veut gagner. C'est une attitude fantastique mais c'est parfois mauvais pour son corps". Résultat, sans son buteur, United a perdu 2-1 et devra obligatoirement s'imposer au retour jeudi prochain contre les modestes Danois de Midtjylland.

Et après la Chine?

La presse anglaise est toujours à l'affût du ragot ou de la polémique. Cette absence surprise de Rooney relevait du "mystère" avant l'éclairage de Van Gaal. Elle aurait pu cacher autre chose? Un transfert inattendu et record vers la Chine par exemple? Le Sun a repris les mots de l'ancien sélectionneur anglais Sven Goran-Eriksson qui a appelé le buteur à le rejoindre à Shanghai SIPG. "Nous avons déjà des stars comme Robinho, Asamoah Gyan ou Demba Ba... mais Rooney est d'un autre niveau". “Tout le monde en Chine sait quel top joueur il est. Rooney pourrait amener le championnat chinois à un autre niveau, je n'ai aucun doute là-dessus". Le mercato chinois se termine le 26 février, mais il y a peu de chances que Rooney file à l'anglaise avant cette date. Mais l'appel a été lancé.