Vinci remporte l'exploitation du Stade olympique de Londres

Vinci remporte l'exploitation du Stade olympique de Londres

Publié le , modifié le

Le groupe Vinci a annoncé ce mardi avoir remporté un contrat pour l'exploitation du Stade olympique de Londres, qui accueillera notamment des matches de la Coupe du monde de rugby en septembre et octobre prochains. "Vinci Stadium, filiale de Vinci Concessions, a été désignée par E20 Stadium LLP titulaire du contrat de concession de services du stade du Queen Elizabeth Olympic Park de Londres au Royaume-Uni", a annoncé le groupe dans un communiqué.

Il s'agit de la première concession de stade remportée par Vinci à  l'étranger. En France, le groupe exploite le Stade de France, à Saint-Denis,  l'Allianz Riviera à Nice ainsi que les stades de Bordeaux et du Mans.

Le contrat d'une durée de 25 ans, dont le montant n'est pas précisé, inclut  "l'exploitation, l'entretien et la maintenance du stade ainsi que l'animation  d'une partie du parc aux alentours du stade lors des différents événements", a  ajouté Vinci. 

E20 Stadium LLP rassemble London Legacy Development Corporation (LLDC),  l'organisme chargé de la reconversion des équipements utilisés pendant les  JO-2012, et le London Borough of Newham (LBN). 

Construit pour accueillir les jeux Olympiques de Londres en 2012, le stade,  situé dans l'est de Londres, est actuellement en cours de transformation grâce  à des travaux d'un montant d'environ 500 millions d'euros. Il rouvrira  temporairement pour accueillir plusieurs matches de la Coupe du monde de rugby,  organisée en Angleterre en septembre et octobre, puis définitivement en 2016,  pour devenir le stade attitré du club de football de West Ham. Il accueillera  aussi les Mondiaux d'athlétisme en 2017. Vinci aura notamment pour mission de développer les évènements non sportifs  et les revenus annexes de l'enceinte.

AFP