Guardiola et Mourinho
Guardiola et Mourinho | Oli SCARFF / AFP

United - City, le derby de Manchester pour relancer le championnat ?

Publié le , modifié le

C'est le choc au sommet de la 16e journée de Premier League. Manchester United, 2e, affronte Manchester City, leader invaincu de la Premier League, ce dimanche à Old Trafford. En cas de succès, les joueurs de José Mourinho, ne compteraient plus que 5 points de retard sur ceux de Pep Guardiola, et relanceraient un championnat que tout le monde annonce gagné d'avance. Le duel tactique entre les deux entraîneurs sera l'une des clés de ce derby.

Avantage City

Si City a subi son premier couac de la saison mercredi en Ligue des champions, en s'inclinant sur le terrain du Shakhtar Donetsk (2-1), dans un match sans enjeu, les Skyblues semblent toujours avoir une longueur d'avance sur leur voisin.  Après une première saison difficile en Angleterre, l'entraîneur catalan Pep Guardiola semble avoir trouvé la solution.  Avec 46 buts marqués en 15 matches et 13 succès consécutifs en championnat, son équipe affiche des statistiques impressionnantes. Depuis ses débuts en tant que coach, le technicien de 46 ans n'avait jamais fait aussi bien que cette saison avec les Citizens. De quoi faire de City le favori logique de ce duel.

United privé de Pogba

Mais attention à United ! Les Mancuniens restent sur une victoire en championnat (3-1) la semaine passée à Arsenal. Succès typique de la formation de José Mourinho ces dernières semaines, guère brillante mais souvent victorieuse. Les Gunners ont eu la possession du ballon tout le match (75%) et ont tenté 33 tirs, mais c'est bien Manchester avec seulement huit tirs cadrés qui s'est imposé. Pour ce rendez-vous au couteau, les Red Devils seront toutefois privés d'un joueur important : le milieu français Paul Pogba, suspendu après son exclusion contre Arsenal.

Mourinho - Guardiola, opposition de style

Bon nombre d'observateurs s'attendent d'ores et déjà à une partie tactique. En effet, Mourinho va probablement tenter de fermer les espaces pour museler son adversaire et le contrer, tandis qu'à City, on tentera d'imposer son jeu de possession et de redoublement de passes. Une chose est sûre, " ce sera un gros match entre deux des meilleures équipes du pays, la première contre la deuxième, un grand match", a conclu le Special One. 

Alexis Ibohn @AlexisIbohn