Harry Kane Tottenham
La joie du buteur de Tottenham Harry Kane et de son coéquipier Erik Lamela | AFP - JUSTIN TALLIS

Tottenham fait plier le leader Manchester City

Publié le , modifié le

En ouverture de la 7e journée de Premier League, Tottenham a réalisé une très belle performance en étrillant à White Hart Lane le leader du championnat Manchester City, 4-1. Les Spurs, pourtant menés, après l'ouverture du score de Kevin De Bruyne, ont brillamment réagi et signent un troisième succès cette saison. Pour City en revanche, c'est une deuxième défaite en trois journées après celle à domicile contre West Ham. Sans son capitaine Vincent Kompany, ni Joe Hart, laissés au repos en vue de la C1, la défense des Citizens a pris l'eau. L'équipe de Manuel Pellegrini pourrait perdre son fauteuil de leader à l'issue de cette journée.

Empêtré au milieu de tableau avant cette 7e journée après un début de saison mitigé (2 victoires, 3 nuls, 1 défaite), Tottenham avait besoin de points pour recoller à la tête du classement. Dans ce contexte, la réception du leader Manchester City (5 victoires, 1 défaite) n'était pas forcément le meilleur moyen pour se rassurer. L'ouverture du score de Kevin De Bruyne  (26e) venait d'ailleurs rappeler que l'armada des Citizens pouvaient être redoutable. Mais malgré un début de match compliqué et dominé par City, l'équipe de Mauricio Pochettino a su s'accrocher et profiter des largesses de la défense adverse. C'est d'abord Dier, d'une frappe lointaine qui a égalisé avant la pause. Puis au retour des vestiaires, Toby Alderweireld de la tête (50e), Harry Kane de près (60e) et Erik Lamela (79e) ont validé un succès de prestige. Avec ce succès, les Spurs reviennent à la cinquième place, à 3 points d'un leader - en attendant la suite de cette 7e journée - qui ne s'est pas rassuré avant son déplacement en Ligue des champions à M'Gladbach.

L'entame de match ne laissait pas présager une telle déroute. Durant les 25 premières minutes, la domination était mancunienne. L'ouverture du score de Kevin De Bruyne, bien servi par Yaya Touré venait récompenser cette maîtrise totale. Le Belge, légèrement hors-jeu au moment de la passe, inscrivait son 3e but en trois matches. Mais, contre le cours du jeu, Tottenham a réussi à égaliser, là encore, malgré un hors-jeu, plus flagrant cette fois, au départ de l'action. Après un centre mal repoussé venu de la droite, De Bruyne a raté sa relance plein axe ce qui a profité à Eric Dier qui a d'une frappe rasante, a trompé Willy Caballero (45e). Le portier argentin est fautif sur le deuxième but des Spurs. Sa sortie approximative sur le coup-franc d'Erik Lamela a permis à Toby Alderweireld de doubler la mise (50e).

Lamela s'amuse

Onze minutes plus tard, Harry Kane ouvrait enfin son compteur. En manque de réussite depuis le début de la saison, le buteur anglais était au bon endroit pour reprendre un coup-franc direct de Christian Erikssen qui a frappé la barre (61e). Il mettait ainsi fin à 748 minutes sans but. Le match a même tourné au cauchemar pour l'Albiceleste quand, avec Demichelis, il a été ridiculisé par son compatriote Lamela (79e). L'addition est donc très lourde pour City, victime du réveil offensif d'une équipe qui n'avait inscrit que cinq buts jusque-là et avait été éliminée chez elle mercredi par Arsenal en coupe. Intouchables lors des cinq premiers matches, les Citizens, qui iront à Mönchengladbach mercredi en C1, ont ainsi perdu trois de leurs quatre derniers matches toutes compétitions confondues, encaissant au passage leur neuf premiers buts cette saison.