Ikechi Anya (Watford) à la lutte avec Danny Rose (Tottenham)
Ikechi Anya (Watford) à la lutte avec Danny Rose (Tottenham) | OLLY GREENWOOD / AFP

Tottenham fait la bonne affaire

Publié le , modifié le

Tottenham s'est rappelé aux bons souvenirs des principaux prétendants à l'Europe, en se hissant à la 3e place du championnat d'Angleterre à la faveur de sa victoire à Watford (2-1) lundi lors de la 19e journée. Stoke City, victorieux à Everton (4-3), revient à la hauteur de Watford et de Manchester City, qui affrontera Chelsea dans la soirée.

Longtemps accrochés par une valeureuse équipe de Watford, les Spurs sont malgré tout parvenus à signer leur 3e succès de rang, au terme d'un match plutôt enlevé, et ils n'ont pas été malheureux sur le coup. Car après avoir ouvert la marque par Lamela dès la 17e minute, Tottenham a eu beaucoup de mal à s'imposer face à des joueurs de Watford qui n'ont rien lâché et n'ont cessé de pousser. Ils ont été récompensés peu avant la pause par un but signé Ighalo, son 14e depuis le début de la saison, et son 30e en 2015. Tottenham a ensuite beaucoup tenté, mais sans parvenir à déstabiliser son adversaire, malgré sa supériorité numérique après l'expulsion d'Ake à l'heure de jeu. Watford a même bien failli prendre l'avantage sur un corner rentrant de Watson sorti in extremis par Lloris. Il a fallu attendre la 89e minute pour que Son Heung-min donne l'avantage aux Spurs. 

Autre buteur en série de la premier League (15 buts), Lukaku a encore frappé, en inscrivant un doublé pour Everton, répondant à un autre doublé, celui de Shaqiri pour Norwich City. Everton a repris les devants par Delofeu mais Stoke est revenu par Joselu avant de s'imposer à la dernière minute sur un pénalty d'Arnautovic. 

Crystal Palace a laissé filer la possibilité de se rapprocher du Top 4 en concédant un match nul (0-0) face à Swansea qui se contente de ce point pour respirer un peu. Grrâce à un but de Fletcher dans le dernier quart d'heure, West Bromwich l'a emporté petitement (1-0) devant Newcastle qui reste relégable. Enfin, rien ne va décidément plus à Aston Villa, encore battu (2-0) à Norwich (buts de Howson et Mbokani) et qui, avec une seule victoire à l'issue des matches aller, s'enfonce inexorablement.

Christian Grégoire