Tottenham enfonce Arsenal et colle aux basques de Chelsea

Tottenham enfonce Arsenal et colle aux basques de Chelsea

Publié le , modifié le

Chelsea ne peut toujours pas se reposer sur ses lauriers : le leader s'est imposé à Everton (3-0) mais son poursuivant Tottenham reste à quatre longueurs après avoir battu Arsenal (2-0) dans le derby du nord de Londres, dimanche lors de la 35e journée de Premier League.

Cette année, pas de "Saint Totteringham". Le jour où les supporters d'Arsenal fêtent l'assurance de terminer en fin de saison devant leurs voisins honnis au classement n'aura pas lieu. Après leur victoire dans le dernier derby joué à White Hart Lane, les "Spurs" comptent 17 points d'avance quand les "Gunners" ne peuvent en prendre que 15 et ils termineront devant, c'est mathématique. Cette défaite n'enterre pas les espoirs de C1 du 6e, mais elle n'arrange pas sa situation : même avec un match en moins que les cinq équipes devant, Arsenal est désormais à six points de la quatrième place.

Chez lui, Tottenham a dominé la partie face à un Arsenal inoffensif, trahi par un Özil fantomatique. Si les "Spurs" ont gâché plusieurs grosses occasions en première période, ils ont plié le match en deux minutes peu avant l'heure de jeu. Eriksen a d'abord éliminé Koscielny d'un crochet et son tir en angle fermé a été
repris par Dele Alli (55e). Ensuite, Kane a obtenu et transformé un penalty (58e), scellant l'issue du match et la neuvième victoire de suite des "Spurs".

AFP