Tottenham MU evra 20012013
Aaron Lennon a fort à faire face à Patrice Evra | Maxppp

Tottenham arrache le nul face à MU

Publié le , modifié le

Manchester United a raté l'occasion de conforter sa place de leader, concédant un nul (1-1) face à une valeureuse équipe de Tottenham, lors du deuxième choc de cette 23e journée de Premier League.

Alors que Chelsea venait de battre Arsenal (2-1) pour se replacer, Tottenham accueillait le leader du classement. Avec quatre points d’avance sur City, et dix sur Chelsea, Manchester United abordait cette rencontre avec un peu moins de pression que les Spurs, soucieux de rester dans le wagon de tête. Malgré les chutes de neige, les 22 acteurs proposaient un beau début de match. Van Persie se chauffait sur une tête au point de pénalty, et Lloris veillait au grain (13e). Deux minutes plus tard, c’était au tour des Spurs de s’illustrer par l’intermédiaire de Defoe, mais De Gea était lui aussi vigilant. Les Red Devils maintenaient la pression sur le jeu adverse, et leur travail portait ses fruits à la 25e minute. Sur un centre en cloche de Cleverley, Van Persie plaçait de la tête le cuir dans la lucarne, au grand dam du portier français (0-1, 25e). Le Néerlandais inscrivait son 18e but en Premier League, mais seulement le deuxième de la tête… Les supporteurs des Spurs ne se décourageaient pas et remotivaient leur équipe. Tottenham reprenait en effet le fil de son jeu, se montrait même de plus en plus menaçant sur les cages de De Gea, mais les contres mancuniens restaient dangereux et il en fallait peu pour que van Persie ne double la mise peu avant la pause.

Toujours plus efficaces en deuxième période, les Londoniens comptaient bien revenir au score, et il s’en fallait de peu pour assister à l’égalisation. Dempsey servi par Dembeley plein axe se retrouvait en effet seul face à De Gea, mais sa frappe était magnifiquement détournée par le portier mancunien (51e).  Blessé depuis Noël, Rooney qui avait déjà effectué son retour en Cup mercredi (avec un but à la clé), entrait en jeu peu après l’heure de jeu. Defoe avait de nouveau l’occasion de remettre les deux équipes à égalité, mais un excellent retour de Ferdinand l’en empêchait. Alors que l’on s’acheminait vers un succès des hommes de Sir Alex Ferguson, Dempsey reprenait un centre dans la surface et égalisait dans les arrêts de jeu (1-1). Le public de Tottenham exultait, leur club restant en course pour les places européennes.

Romain Bonte