Wayne Rooney
Wayne Rooney, l'attaquant de Manchester United | AFP - ANDREW YATES

Swansea élimine Manchester United

Publié le , modifié le

L'élimination de Manchester United, battu chez lui par Swansea (2-1), est la grosse surprise des 32e de finale de la Coupe d'Angleterre, qui ont en revanche vu les qualifications logiques de Chelsea et Liverpool, qui ont battu sur le même score (2-0) à Derby County (D2) et à Oldham (D3).

L'autre sensation dominicale est venue de Nottingham, où West Ham a été  fessé (5-0) par Forrest (D2). Même si les Gallois de Swansea évoluent en Premier League et se forgent,  sous la houlette du Danois Michael Laudrup, une réputation d'équipe joueuse,  l'exploit est de taille, puisque c'est la première fois de leur histoire qu'ils  s'imposent à Old Trafford. Et la victoire ne souffre d'aucune contestation tant les Swans ont fait  plus que jeu égal avec des Red Devils, qui font de moins en moins peur en cette  saison de transition après le départ en retraite d'Alex Ferguson et de tous les  dangers pour son successeur David Moyes.

MU, qui accuse déjà 11 points de retard en Premier League sur le leader  Arsenal et conserve donc peu de chances de conserver son titre de champion d'Angleterre, est donc d'ores et déjà hors course en Cup. Il ne lui reste plus  que la coupe de la Ligue, où il affrontera Sunderland en demi-finales  aller-retour et la Ligue des champions (8e de finale contre Olympiakos) pour  espérer sauver sa saison et prolonger le bail de plus en plus fragilisé de  Moyes.

C'est en fin de match que Manchester a craqué, d'abord réduit à dix après  l'exclusion logique de Fabio (81e), avant que l'Ivoirien Bony de la tête ne  crucifie Lindegaard à la dernière minute du temps réglementaire.  Auparavant, Routledge, en contre, avait ouvert le score pour Swansea (12e),  mais Hernandez avait égalisé quatre minutes plus tard, donnant la vaine  illusion que Manchester, même privé de Rooney et Van Persie, pourrait  définitivement renverser la situation.

AFP