Anthony Martial Manchester United
Anthony Martial à la fête face à Southampton | IAN KINGTON / AFP

Southampton - MU : Un diabolique Martial punit les "Saints"

Publié le , modifié le

Manchester United est remonté à la deuxième place du classement grâce à son succès sur la pelouse de Southampton lors de la 6e journée de Premier League (2-3). Anthony Martial, auteur d'un doublé, a fait mal aux Saints et démontré qu'il était déjà très à l'aise à la pointe de l'attaque des Red Devils. Et David De Gea a fait des miracles pour préserver jusqu'au bout l'avantage des Mancuniens. Dans le même temps, Liverpool a encore perdu du terrain en concédant le nul à domicile contre Norwich (1-1).

Battus par le PSV (2-1) en milieu de semaine, les Red Devils sont  eux parvenus à repartir de l'avant. En grande partie grâce à leur nouvelle pépite française qui, une semaine  après son 1er but contre Liverpool, a inscrit son 1er doublé (34e, 50e) à  l'occasion de sa 1re titularisation en championnat. Mata a fini le travail  (68e). Même avec le retour de l'invisible Rooney à ses côtés, le MU de Louis van  Gaal est pourtant loin d'être devenu une machine mais l'ex-Monégasque donne un côté froid et chirurgical à son équipe, ce qui n'est sûrement pas pour lui déplaire. Dominé par les Saints et rapidement mené après un but de Pelle (13e), ManU,  qui ne brille pas loin de ses terres depuis l'arrivée de "LVG", s'est en effet  surtout montré très réaliste. Réputés pour leur défense, les Saints de Ronald Koeman, l'autre  Néerlandais, peuvent regretter leur inhabituelle légèreté. Depuis début août,  ils n'ont gagné qu'un match sur huit. En fin de match (85e), leur attaquant italien, qui avait également touché  le poteau (16e), s'est, comme Martial, offert un doublé.

Liverpool n'y arrive toujours pas

Avec 13 unités au compteur, les Mancuniens prennent trois longueurs  d'avance sur Arsenal (5e), qui avait permis à Chelsea (16e) samedi de sortir un  peu de la crise en s'inclinant à Stamford Bridge (2-0), un nouveau revers   après celui de Zagreb. Dans les deux autres matches du jour, Tottenham a réussi à basculer dans la  bonne moitié, mais Liverpool n'y arrive lui toujours pas. Accrochés (1-1) à Anfield par Norwich trois jours après le nul identique à  Bordeaux en Europa League, les Reds restent sur cinq matches sans victoire  désormais et n'ont pris que 2 points sur 12. Avec 8 points, ils sont 13e. Le Canary Martin (61e) a en effet répondu à l'ouverture du score de Ings  (48e) alors que le grand retour devant de Sturridge n'a rien donné avec Benteke  qui a même été remplacé à la pause par le buteur.

Avec 9 points grâce à leur 1re victoire (1-0) à domicile cette saison  contre Crystal Palace (8), les Spurs sont eux 9e. Avant leur derby contre Arsenal en "Cup" mercredi, les Londoniens peuvent  remercier Lloris, solide sur sa ligne, et l'attaquant coréen Son, auteur de son  1er but en championnat après son doublé européen contre Qarabag jeudi. Le grand  espoir anglais Kane reste lui désespérément muet cette saison.