Sam Allardyce
Sam Allardyce | AFP - DPPI MEDIA - MATTHEW BUNN

Sam Allardyce reconnaît une "erreur de jugement" après son éviction de la sélection anglaise

Publié le , modifié le

67 jours et un match sur le banc, c'est ce que laissera dans les annales le sélectionneur de l'Angleterre Sam Allardyce. Sa séparation à l'amiable avec la fédération anglaise fait suite à une vidéo filmée à son insu par des journalistes du Daily Telegraph où il a été pris la main dans le sac en train de révéler comment contourner les règles de sa fédération en matière de transfert. Il propose aussi de monnayer ses conseils pour mieux favoriser des investisseurs étrangers. Le quotidien titre d'ailleurs: "Sam Allardyce à vendre". Un jour après sa mise à l'écart, Allarcyde évoque "une erreur de jugement".

L'ancien défenseur international anglais Gareth Southgate, 46 ans, coach des Espoirs, a été nommé en remplacement pour les quatre prochains matches de l'Angleterre. Le temps pour la fédération anglaise (FA) de chercher un autre sélectionneur.

Piégé par sa cupidité 

C'est une pratique courante des tabloïds anglais. Se faire passer pour quelqu'un d'autre et filmer à son insu, cela marche souvent pour faire tomber des personnalités. Sam Allardyce, nommé sélectionneur en juin dernier après un Euro décevant de l'Angleterre, en a fait les frais. A 61 ans, l'ancien manageur de Botlon, Newcastle, West Ham ou Sunderland est tombé dans un piège. Cela pourrait bien lui coûter sa place.

Voir la vidéo du Daily Telegraph

Sur cette vidéo diffusée sur le site du quotidien, Allardyce, nommé sélectionneur des "Trois Lions" en juin dernier, explique à ce qu'il croit être un groupe représentant les intérêts d'investisseurs asiatiques comment il est possible de "contourner" les règles de la FA notamment en matière de tierce propriété (TPO). Mais les hommes sont en réalité des journalistes infiltrés du Daily Telegraph, enquêtant sur la corruption dans le football anglais. Pis, Allardyce (61 ans) accepte de se rendre à Singapour et à Hong Kong afin de monnayer ses conseils pour une somme de 400.000 livres sterling (environ 461.000 euros).

Allardyce ne pouvait pas continuer

Dans un communiqué transmis au Telegraph, la FA avait demandé au quotidien de lui "fournir tous les éléments en lien avec cette affaire". Depuis, la fédération et Allardyce ont  décidé de stopper leur collaboration, la FA ayant jugé que le comportement de son sélectionneur était inapproprié avec sa fonction. Au cours de cette discussion, l'ancien coach de Bolton s'est également moqué de son prédécesseur Roy Hodgson, qui a quitté son poste après la piteuse élimination contre l'Islande à l'Euro, le jugeant "trop indécis" dans sa gestion de la compétition. Mais il a aussi mis en cause les joueurs, qui l'ont laissé tomber à la fin". Cela présage de saines retrouvailles avec son groupe pour le prochain match de l'Angleterre, lors des qualifications pour le Mondial-2018 le 8 octobre prochain... 

Le Prince Harry ? "C'est un mauvais garçon"

En ce qui concerne Gary Neville, l'ex-adjoint de Hodgson, "Big Sam" estime qu'il aurait dû recevoir l'ordre "de s'asseoir et de se taire". Il a aussi égratigné sa fédération, avec qui il a signé un contrat de deux ans, qui a "dépensé 870 millions de livres (environ un milliard d'euros) de manière stupide" pour reconstruire le stade de Wembley. "Ils ont stupidement dépensé 870 millions de livres (plus de 1 milliard d'euros) à Wembley, dont ils payent la dette encore aujourd'hui. Ils l'ont complètement reconstruit. S'ils avaient construit un nouveau stade n'importe où ailleurs, cela leur aurait coûté 400 millions (462 millions)." Le président d'honneur de la Fédération, le Prince William, qui n'a pas assisté la semaine dernière à un événement à Londres concernant l'Euro-2020, n'est pas épargné non plus: "C'est un mauvais garçon", a-t-il lancé. "Il montre son cul."

Payé 3 millions de livres (3.4 millions d'euros) par an (plus des bonus) par la Fédération anglaise, l'homme n'a pas mâché ses mots concernant son employeur: "Ils font énormément d'argent. Vous savez que la Fédération anglaise est la plus riche du monde ? Je ne devrais pas dire ça. Ils ne sont pas les plus riches. En fait, ils ont le plus gros chiffre d'affaires du monde avec 325 milliards de livres (375 milliards d'euros)."

Sam Allardyce reconnaît une "erreur de jugement"

"C'était une erreur de jugement et j'en ai payé les conséquences", a déclaré devant son domicile à Bolton  Allardyce. "Après réflexion, je crois que c'était une chose stupide à faire. J'ai juste voulu aider quelqu'un que je connaissais depuis 30 ans".
L'ex-sélectionneur, âgé de 61 ans, a précisé qu'il allait se rendre à l'étranger pour "décompresser et réfléchir". Pas sûr qu'il regarde les "Trois Lions" affronter Malte le 8 octobre prochain.