Saints et Spurs s'accrochent, City met la pression sur Arsenal

Saints et Spurs s'accrochent, City met la pression sur Arsenal

Publié le , modifié le

Tottenham est revenu par deux fois au score face à Southampton (2-2) dans le match d'ouverture de la 34e journée de Premier League. Les Spurs, grâce à Erik Lamela et Nacer Chadli, ont mis en échec les Saints et restent cinquièmes de Premier League avec un point d'avance sur leur adversaire du jour. Liverpool, qui a dû se contenter du nul à West Bromwich (0-0), est juste devant Tottenham. Plus tard dans la journée, Manchester City a repris provisoirement la 2e place du championnat en battant, à la dernière minute, Aston Villa (3-2).

Southampton avait l'occasion de prendre un avantage sur un concurrent direct dans la course à l'Europe avec la réception de Tottenham. Les Saints, par deux fois, ont mené au score. Grazziano Pelle a d'abord profité de la maladresse collective de la défense des Spurs pour se jouer de Davis et tromper d'un subtil pointu Hugo Lloris (30e minute), qui faisait son retour dans les cages des Londoniens. Avant la pause (43e), avec un peu de chance et de la main, Erik Lamela mettait les deux équipes à égalité.

Au retour des vestiaires, l'attaquant espagnol des Saints réalisait le doublé et marquait son 11e but de la saison d'une tête qui trompait Lloris (65e). Cinq minutes après, Nacer Chadli égalisait en ajustant de près le portier des Saints. Ce match nul permet aux Spurs d'avoir un point d'avance sur les Saints au classement (58 contre 57), mais il n'arrange pas vraiment les deux équipes qui restent respectivement à six et sept points de la quatrième place qualificative pour la C1. De plus, les deux équipes ont un match en plus que Liverpool qui pointe juste devant elles au classement. Les Reds n'ont pu faire mieux qu'un match nul à West Bromwich (0-0). 

City n'abdique pas

Manchester City a souffert mais est parvenu à ses fins. A savoir reprendre la 2e place du classement (67 points) devant Arsenal (66) et Manchester United (65) qui jouent dimanche. Après une ouverture du score ultra rapide signée Agüero (3e), les Citizens se sont détachés grâce à Kolarov mais les Villans sont revenus au score avec Cleverley (68e) et Sanchez (85e). Par bonheur pour les joueurs de Pellegrini, Fernandinho passait par là et offrait la victoire aux Mancuniens dans les dernières minutes (3-2, 89e). 

Benoit Jourdain @BenJourd1