Claudio Ranieri
Claudio Ranieri | AFP - ANGELOS TZORTZINIS

Ranieri: "Les joueurs ne sont pas responsables de mon licenciement"

Publié le , modifié le

Claudio Ranieri a affirmé lundi que son licenciement spectaculaire de Leicester en février dernier n'avait pas été orchestré par les joueurs. Lors de sa première interview depuis son départ de la formation qu'il a menée vers un titre historique de champion d'Angleterre l'an passé, l'entraîneur italien a estimé que "quelqu'un" du club, sans le nommer, avait été à la manoeuvre...

José Mourinho ou Gary Lineker en Angleterre, Luciano Spalletti ou Roberto Mancini en Italie et les journaux sportifs un peu partout en Europe: tous avaient alors condamné le choix des propriétaires thaïlandais de Leicester de limoger Ranieri. Ils estimaient que le coach italien, champion d'Angleterre en titre et entraîneur de l'année pour la FIFA, méritait un peu plus de respect. 

"Je ne peux croire que les joueurs aient parlé aux propriétaires", a déclaré Ranieri sur Sky Sports. Je ne crois pas qu'ils m'aient tué ! Non! Non !. Peut-être quelqu'un a agi juste dans mon dos. Déjà, l'an passé, j'avais eu quelques problèmes et on a pourtant gagné le titre", a-t-il dit.
 La famille du propriétaire a manifestement perdu patience face aux difficultés du technicien italien à enrayer une spirale négative qui avait fait glisser les Foxes en février à proximité immédiate de la zone de relégation. Avec un point d'avance seulement sur le 18e et alors qu'ils restaient sur cinq défaites consécutives sans le moindre but inscrit, le capitaine Wes Morgan et ses équipiers étaient au bord du gouffre. Aujourd'hui, Leicester est 11e du Championnat et quart de finaliste de la Ligue des Champions.