Quand le gouvernement britannique et la Premier League souhaitent redonner le moral à la population grâce au football

Publié le , modifié le

Auteur·e : Denis Menetrier
Sky Sports va retransmettre 25 matches gratuitement sur cette fin de saison
Sky Sports va retransmettre 25 matches gratuitement sur cette fin de saison | PRESS ASSOCIATION IMAGES/MAXPPP

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Après plusieurs semaines de discussions, la Premier League va bel et bien faire son retour le 17 juin prochain avec deux matches en retard. Pour cette reprise, dont l'un des objectifs affichés est de remonter le moral de la population britannique, le gouvernement et les instances dirigeantes du football anglais se sont démenés. Résultat, plus d'un tiers des matches seront retransmis gratuitement par les diffuseurs et une règle âgée de plus de cinquante ans va être provisoirement suspendue pour offrir du football au plus grand nombre.

Le 5 mai dernier, interrogé sur un maintien de la saison 2019-2020 de Premier League, le ministre des Affaires étrangères britannique, Dominic Raab, affirmait que "la reprise des matches de football remonterait le moral de la nation". Vu de France, cette déclaration apparaît surprenante, d’autant plus que le membre du gouvernement mettait au même moment le retour du football au même niveau que la reprise de l’école pour les enfants ou du travail pour les adultes. Alors qu’en France, évoquer un retour de la Ligue 1 est généralement mal vu et que les présidents de clubs, la LFP et le gouvernement se refilent la patate chaude pour savoir qui a pris la décision d’arrêter la saison en cours, la reprise de la Premier League faisait partie des objectifs prioritaires en Grande-Bretagne. Signe que le football est profondément ancré dans la culture britannique.

Depuis plus d'une semaine, les vingt clubs de Premier League sont de retour à l'entraînement pour préparer ce retour de la compétition le 17 juin prochain. Pressées par le gouvernement, les instances dirigeantes du football anglais ont mis les petits plats dans les grands pour tenter de redonner le sourire à la population britannique lors de cette reprise, alors que le pays possède le pire bilan européen lié à l'épidémie de Covid-19 : 279 000 cas recensés pour près de 40 000 décès. En fin de semaine dernière, la Premier League et les diffuseurs officiels du championnat ont dévoilé une nouvelle qui doit remonter le moral d'une partie de la population : un tiers des matches restant à disputer cette saison seront retransmis gratuitement à la télévision britannique. "Une première pour la Premier League depuis sa création en 1992", précise Antoine Feuillet, enseignant-chercheur à l’université de Lille et spécialiste des questions de droits TV.

à voir aussi Foot: La police locale prête à encadrer les matches de Premier League à Liverpool Foot: La police locale prête à encadrer les matches de Premier League à Liverpool

33 matches retransmis gratuitement sur cette fin de saison

Oliver Dowden, secrétaire d’État britannique en charge des sports, avait ainsi proposé plusieurs challenges au football anglais pour sa reprise, demandant notamment qu'un "nombre raisonnable de matches de Premier League soient diffusés gratuitement". Une requête acceptée, comme l’a annoncé officiellement le membre du gouvernement samedi lors d’une allocution. Sur les 92 matches de la saison 2019-2020 qui doivent encore être disputés, Sky Sports, diffuseur historique de la Premier League depuis sa création en 1992, en retransmettra 25 gratuitement. "Le retour du sport en direct est un grand moment pour le pays, et nous voulons que la nation se joigne à nous. (…) Nous traversons une période sans précédent et nous voulons jouer un rôle", a déclaré Stephen van Rooyen, patron de Sky.

Parmi les rencontres que diffusera gratuitement la chaîne britannique, le derby de la Mersey entre Liverpool et Everton le week-end du 19 au 21 juin, qui pourrait voir les Reds obtenir leur premier titre de champion depuis 1990. Une manière d’impliquer le plus de Britanniques à l’occasion de ce moment unique, et d’éviter que les passionnés de ballon rond ne se regroupent dans des lieux publics pour suivre ces rencontres ensemble, au risque de propager le virus. "Sky Sports va diffuser ces rencontres sur une des chaînes gratuites de son groupe, ce sera aussi l'occasion de booster cette chaîne", indique Antoine Feuillet.

"Il est important de s'assurer que le plus de monde possible puisse regarder les matches chez eux"

Quatre autres matches seront diffusés gratuitement lors de la reprise de la Premier League, sur BBC Sport. Là aussi, cette décision est une petite révolution puisque la chaîne publique n’a plus eu l’occasion de retransmettre un match du championnat d’Angleterre depuis la saison 1987-1988. Depuis, la BBC se contente de diffuser la FA Cup et l’émission mythique Match Of The Day, où des résumés de chaque rencontre sont proposés. La "beeb", qui a vu ses audiences grimper pendant le confinement, va donc profiter de ces diffusions de match tout en faisant bénéficier la population du pays qui n’a pas accès à ces rencontres en temps normal.

Et après la BBC et Sky Sports, le géant américain de la vente en ligne Amazon a annoncé à son tour mercredi qu'il diffusera en clair et gratuitement en Grande-Bretagne les quatre matches de Premier League dont il a acquis les droits pour le reste de la saison 2019-20. "Comme le reste du pays, nous sommes ravis de voir la Premier League revenir en action", a déclaré Alex Green, directeur général de Prime Video Sport Europe.

Suspension provisoire du Saturday blackout

Toujours dans l’optique de remonter le moral de la population, les instances dirigeantes se sont également mises d’accord pour étaler le calendrier afin que chaque match puisse être vu par le plus de monde possible. Treize créneaux horaires ont ainsi été décidés durant lesquels une seule rencontre aura lieu, mis à part en semaine. Une autre révolution dans ce contexte si particulier, car cette décision lève temporairement la blackout rule. Instaurée au début des années 1960, cette règle interdit toute diffusion en Grande-Bretagne de match de football entre 14h45 et 17h15 le samedi, pour inciter les gens à se rendre au stade au lieu de suivre des rencontres à la télévision.

à voir aussi La Premier League va faire son retour le 17 juin La Premier League va faire son retour le 17 juin

L’UEFA avait autorisé le 6 avril dernier la suspension temporaire de cette blackout rule pour que le plus grand nombre ait accès aux matches du championnat anglais. "La Premier League et ses club sont fiers d’avoir des supporters aussi passionnés et loyaux. Il est important de s’assurer que le plus de monde possible puisse regarder les matches chez eux", a ainsi souligné Richard Masters, le patron de la Premier League. Si toutes ces décisions, poussées par le gouvernement britannique, ont été possibles, c’est notamment grâce à une bonne entente entre les diffuseurs et les clubs. "Il y a moins de conflit, ça marche plutôt bien entre les deux (les clubs et les chaînes, ndlr)", explique Antoine Feuillet. "Avoir un diffuseur historique (Sky, ndlr), ça a aidé dans cette période de crise. C’était pareil avec Canal+ en France, mais la dynamique était différente avec la perte provisoire des droits de retransmission."

Dès le 17 juin prochain, les passionnés de football en Grande-Bretagne pourront donc suivre un tiers des rencontres de la Premier League gratuitement à la télévision, à défaut de pouvoir se réunir dans les stades ou dans les pubs, qui seront encore très probablement fermés. Toutes ces annonces viennent concrétiser la volonté du secrétaire d’État chargé des Sports, Oliver Dowden, qui souhaitait reprendre la saison de Premier League de manière à "soutenir la famille du football dans son ensemble". Une famille dans laquelle les supporters occupent une place importante, et dont le moral aura été l'une des préoccupations primordiales pour cette reprise.