Premier League : une enquête ouverte après des messages racistes envers Wilfried Zaha

Publié le , modifié le

Auteur·e : Hugo Monier
Wilfried Zaha
Wilfried Zaha | AFP

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Une enquête de police a été ouverte ce dimanche après des messages racistes reçus par Wilfried Zaha. Le joueur de Crystal Palace avait publié dans la matinée sur son compte Twitter une série de messages insultants qui lui avaient été adressés. Un garçon de 12 ans a été arrêté.

La colère de Wilfried Zaha a été entendue. Ce dimanche matin, l'attaquant de Crystal Palace a publié sur son compte Twitter une série de messages venant d'un supporter d'Aston Villa, quelques heures avant le match entre les deux équipes. Deux messages comportant des insultes raciales et menaçant le joueur de "venir chez (lui) déguisé en fantôme" (en référence au costume du Ku Klux Klan) en cas de but. La police des Midlands de l'Ouest a annoncé l'ouverture d'une enquête et l'arrestation d'un jeune garçon de 12 ans. 

Aston Villa s'implique également

Le club d'Aston Villa a également réagi, en s'engageant à exclure le supporter. "Nous déplorons les messages racistes dégoûtants envoyés à Wilfried Zaha, a écrit le club de Birmingham sur Twitter. Nous condamnons toutes formes de discrimination raciale et nous nous associons à Crystal Palace dans cette démarche. Nous travaillons avec la police pour enquêter sur ce sujet extrêmement grave et quand le coupable sera identifié, Aston Villa lui infligera un bannissement à vie."