West Ham fait chuter Tottenham
West Ham fait chuter Tottenham | BEN STANSALL / AFP

Premier League : Tottenham, battu par West Ham, s'incline pour la première fois dans son nouveau stade

Publié le , modifié le

Invaincu en cinq matches dans son nouveau stade, Tottenham a subi la loi de West Ham ce samedi, dans le cadre de la 36e journée du championnat d'Angleterre. Une défaite qui met les Spurs sous la pression de Chelsea, qui se déplace sur la pelouse de Manchester United dimanche.

Tottenham n’est plus invincible dans son antre. Invaincus en cinq matches depuis leur arrivée dans leur nouveau stade, les Spurs ont connu leur premier coup d’arrêt à domicile, en s’inclinant face à West Ham ce samedi (0-1). Une défaite qui mal dans la course à la Champions League. Si les hommes de Mauricio Pochettino sont quasi-assurés de rester sur le podium à l'issue de cette 36e journée, il pourraient voir Chelsea revenir à hauteur en cas de succès dimanche sur la pelouse de Manchester United.

Antonio, bourreau des Spurs

Cette fois, il n’y a eu personne pour sauver Tottenham. Alors que les Spurs s’en étaient remis à un but de Christian Erisken dans les dernières minutes mardi pour s’imposer de justesse face à Brighton, La faute au défenseur des Hammers Fabian Balbuena, auteur d'un énorme sauvetage sur sa ligne sur une tête de Vincent Janssen dans le temps additionnel (90e+3). Un sauvetage venu récompenser des Hammers généreux, dans un match où chaque équipe à eu sa mi-temps. Tottenham d'abord, qui sans réellement bousculer son adversaire s'est créé les meilleures opportunités mais but qui serait venu récompenser les intentions de Tottenham, Mauricio Pochettino s'étant procurés la majorité des meilleurs occasions à l'image de Son (11e) et Eriksen (37e) butaient sur Fabianski, tandis que le plus gros frisson était à mettre à l'actif de Lucas, dont la frappe rasait le poteau droit du gardien polonais (26e).

West Ham est revenu avec de meilleures intentions et c'est logiquement qu'ils ont ouvert le score par l'intermédiaire de Michail Antonio, profitant d'un caviar d'Arnautovic et de la passivité de Davinson Sanchez pour tromper Lloris d'une puissante frappe croisée (0-1, 67e). Les Spurs sont méconnaisables et l'ouverture du score n'a même pas le don de les réveiller, Antonio (81e, 89e) puis Issa Diop (86e) manquant tous deux la balle de break.

Une défaite qui mal - la première dans son nouveau stade - alors que les Spurs manquent l'occasion de faire un grand pas vers la qualification pour la Ligue des Champions. Car dimanche, Mauricio Pochettino devront avoir l’œil dans le rétroviseur : Chelsea, 4e avec trois points de retard, pourrait revenir à hauteur en cas de succès sur la pelouse de Manchester United (6e à six longueurs), tandis qu'Arsenal, 5e à quatre points, se déplace à Leicester. Une dose de stress en plus, alors que Tottenham accueille l'Ajax Amsterdam dans trois jours, pour la demi-finale aller de la Ligue des Champions.