Premier League : réduit à 9, Tottenham tombe à Bournemouth

Publié le , modifié le

Auteur·e : Mathieu Aellen
Juan Foyth, expulsé deux minutes après son entrée en jeu
Juan Foyth, expulsé deux minutes après son entrée en jeu | BEN STANSALL / AFP

Tottenham n'avance plus. Battu la semaine dernière par West Ham, les hommes de Mauricio Pochettino ont essuyé un deuxième revers de rang en s'inclinant sur la pelouse de Bournemouth (1-0). Réduits à 9 durant toute la deuxième mi-temps, les Spurs ont craqué dans le temps additionnel sur une tête de Nathan Aké. Un but qui fait mal puisque Tottenham pourrait perdre sa troisième place en cas de victoire de Chelsea dimanche face à Watford.

Alors qu'une victoire pouvait assurer les Spurs d'une place dans le top 4 et donc d'un ticket pour la prochaine Ligue des Champions, les joueurs de Mauricio Pochettino ont peut-être tout gâché ce samedi sur la pelouse de Bournemouth, dans le cadre de la 37e journée de Premier League. Deux expulsions, l'une en fin de première mi-temps, l'autre au début du second acte, et un but de Nathan Aké sur corner dans le temps additionnel, sont venus plonger Tottenham un peu plus sous l'eau avec une cinquième défaite en six matches toutes compétitions confondues.

Travers a écoeuré les Spurs

Avec un peu plus de réalisme, Tottenham aurait pu s'éviter une nouvelle déconvenue en prenant les devants rapidement. Mais Dele Alli (14e, 35e) et Lucas Moura (19e, 24e) sont tombés sur un Mark Travers totalement en feu. Pour son premier match chez les pros, le jeune gardien de 19 ans a maintenu son équipe à flot, enchaînant les parades après une belle frayeur en début de match, la frappe des 50 mètres de Lucas léchant finalement le poteau (8e).

Dans un match globalement maîtrisé par les Spurs, tout a basculé peu avant puis juste après la mi-temps. Un geste d'énervement de Son sur Lerma, et le Sud-Coréen rentrait précocement aux vestiaires (43e). Une expulsion qui change les plans de Mauricio Pochettino, qui fait entrer Victor Wanyama et Juan Foyth dès le début du second acte. Un choix pas vraiment payant, puisque le défenseur argentin voyait rouge deux minutes et trize secondes après son entrée en jeu, après un tacle non maîtrisé sur le genou de Simpson (48e). A neuf, Tottenham résiste alors que la fin de match ressemble à un attaque-défense sur les buts d'Hugo Lloris. Le portier français fait le boulot devant Ibe (73e) puis Mousset (79e) avant de s'incliner devant Nathan Aké (90e+1), bien esseulé au point de penalty.

Un but qui coûte cher, avec un troisième revers consécutif toutes compétitions confondus, le cinquième en six matches pour les Spurs. Une crise de confiance qui tombe mal, alors que Chelsea peut grimper sur le podium en cas de victoire à Watford et qu'Arsenal peut revenir à un point du Top 4 s'il s'impose devant Brighton. Entre sa demi-finale retour à Amsterdam mercredi et la réception d'Everton dimanche prochain pour la dernière journée de Premier League, la semaine qui arrive s'annonce cruciale pour Tottenham qui, s'il a encore son destin entre ses mains, pourrait tout perdre en deux matches.