Premier League - Recrues phares, équipes à suivre, nouvelles règles : toutes les clés de la nouvelle saison

Publié le , modifié le

Auteur·e : Denis Menetrier
Pierre-Emerick Aubameyang en finale du Community Shield
Pierre-Emerick Aubameyang en finale du Community Shield | ANDREW COULDRIDGE / POOL / AFP

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Un mois et demi seulement après le dernier match de l'exercice 2019-2020, la nouvelle saison de Premier League débute ce samedi, avec le déplacement d'Arsenal sur la pelouse de Fulham. Le champion en titre Liverpool accueillera plus tard Leeds pour son premier match de la saison alors que les deux clubs de Manchester sont dispensés de ce week-end de reprise. Équipes à suivre, recrues phares, nouvelles règles : on fait le point sur cette nouvelle saison de Premier League.

• Liverpool met (déjà) son précieux titre en jeu

Trente ans après avoir attendu son 19e titre de champion d’Angleterre, Liverpool remet déjà en jeu son trophée, un mois et demi après la fin de la saison 2019-2020 de Premier League. Après avoir survolé la saison dernière - les Reds ont terminé avec 18 points d’avance sur Manchester City et ont multiplié les records -, Liverpool va débuter son exercice 2020-2021 sans grand changement.

Lorsqu’un club vient de gagner une Ligue des champions (en 2019) et un championnat, le travail de l’entraîneur n’en est que plus grand pour réussir à motiver ses troupes pour une nouvelle longue saison. Jürgen Klopp aura donc fort à faire, surtout que son effectif n’a pour le moment pas été chamboulé. Dejan Lovren a quitté le club et Konstantinos Tsimikas est arrivé pour suppléer Andrew Robertson. Si Georginio Wijnaldum pourrait rejoindre le FC Barcelone et que Thiago Alcántara pourrait le remplacer, les mouvements seront rares d’ici à la fin du mercato chez les Reds, qui débutent leur saison par la réception du promu Leeds.

• Leeds, un promu très attendu

Il est rare en Premier League que les débuts d’un promu soient aussi attendus. L’année dernière, Norwich était le petit nouveau à suivre pour son jeu chatoyant. Mais les Canaries n’ont pas le palmarès de Leeds, qui retrouve la Premier League après sa relégation en 2004. Au-delà de l’histoire du club, l’autre attraction est bien évidemment Marcelo Bielsa. Investi d’une mission à son arrivée en 2018, El Loco a réussi son pari en remportant le Championship la saison dernière.

Promu ambitieux, Leeds devrait susciter l’attention des observateurs avec le jeu prôné par le technicien argentin. Le club a même investi pour attirer Rodrigo et Robin Koch, respectivement international espagnol et allemand, tandis que la presse anglaise fait état d’un intérêt du club pour Julian Draxler. Les téléspectateurs français pourront également suivre les performances d’Illan Meslier, le jeune gardien de 20 ans formé au FC Lorient, qui découvrira donc la Premier League ce samedi face au champion en titre Liverpool.

• Chelsea et Arsenal, deux équipes à suivre

Pour les Blues et les Gunners, la saison 2020-2021 sera bien différente mais les deux clubs de Londres seront bel et bien deux des équipes à suivre de près lors de ce championnat. À Chelsea, Frank Lampard doit confirmer sa bonne première saison sur le banc. Pour cela, et afin d’être compétitif en Ligue des champions, l’entraîneur anglais a pu compter sur ses dirigeants, qui ont déboursé plus de 200 millions d’euros sur le marché des transferts. Kai Havertz, Timo Werner, Thiago Silva, Hakim Ziyech, Ben Chilwell : tous ont rejoint les Blues cet été, et le club n’a semble-t-il pas fini d’investir. Les recrues des Blues et le reste de l’effectif se déplaceront à Brighton lundi soir.

Frank Lampard avec sa nouvelle recrue, Kai Havertz
Frank Lampard avec sa nouvelle recrue, Kai Havertz © @ChelseaFC

À Arsenal, la dynamique est bien différente. Après plusieurs mois d’ajustements, les Gunners commencent à maîtriser la méthode Mikel Arteta. La victoire en finale du Community Shield le 29 août dernier contre Liverpool (1-1, 6-5 t.a.b.) a permis d’entrevoir d’importants progrès, à confirmer lors du match d’ouverture sur la pelouse d’un autre promu, Fulham.

• Pour City et United, départ différé

Du côté de Manchester, la Premier League ne débutera pas ce week-end. Après avoir participé au Final 8 de la Ligue des champions (pour City) et de Ligue Europa (pour United), les deux clubs du nord-ouest de l’Angleterre ont vu leur premier match de la saison de championnat être reporté. Aston Villa et Burnley, qui devaient affronter respectivement City et United, ne débuteront donc pas non plus leur saison ce week-end. Les joueurs de Pep Guardiola joueront leur premier match sur le terrain de Wolverhampton le 21 septembre et ceux d’Ole Gunnar Solskjær accueilleront Crystal Palace le 19 septembre.

• Les recrues à suivre

Plus gros transfert de l’été en Premier League (80 millions d'euros), le jeune prodige allemand Kai Havertz devrait attirer l’attention de toutes les caméras lors de ses premiers matches avec les Blues. S’il venait à former un duo avec l’autre nouvel allemand de Chelsea, Timo Werner, les deux attaquants pourraient se régaler grâce aux services d’Hakim Ziyech, arrivé en provenance de l’Ajax. Autre recrue à suivre chez les Blues : Thiago Silva, qui devra prouver à bientôt 36 ans qu’il a le niveau pour évoluer en Premier League.

Outre Chelsea, hyperactif sur le marché, les premiers pas en PL d’autres joueurs seront à suivre cette saison. Ce sera le cas de Gabriel et William Saliba, qui essaieront de se faire une place dans la défense surchargée d’Arsenal. James Rodríguez tentera de se relancer à Everton où il retrouve Carlo Ancelotti. Ferrán Torres, petit prodige et néo-international espagnol, espérera briller sous les ordres de Pep Guardiola. Quant à Donny van de Beek, qui a rejoint Manchester United, il devra confirmer son talent aperçu lors de l'épopée de l'Ajax en Ligue des champions en 2018-2019.

• Les nouvelles règles

Face au risque de propagation du Covid-19, la Premier League a décidé de prendre davantage de précautions que la Ligue 1 pour le retour des spectateurs dans les stades. Les dirigeants de la PL avancent donc à tâtons et ont décidé qu’aucun fan ne pourrait accéder aux enceintes des clubs avant au moins le mois d’octobre. Un test avait pourtant été réalisé lors d’un match amical fin août entre Brighton et Chelsea, avec 2 500 personnes présentes dans les tribunes.

à voir aussi Premier League : le championnat anglais repassera aux 3 remplacements par match en 2020/2021 Premier League : le championnat anglais repassera aux 3 remplacements par match en 2020/2021

Privés de stade, les supporters pourront cependant regarder leur équipe favorite en direct à la télévision. La Premier League a décidé de suspendre provisoirement la règle du blackout, qui interdit la retransmission de rencontres à la télévision entre 14h45 et 17h15. Les 28 matches de septembre seront donc exceptionnellement diffusés en direct. Autre spécificité anglaise pour cette saison 2020-2021 : le retour à trois changements par match. Alors que la Ligue 1 a décidé d’autoriser cinq remplacements lors d’une rencontre, la Premier League revient à la règle en vigueur avant l’épidémie de coronavirus.