Romelu Lukaku a ouvert le score face à Newcastle
Romelu Lukaku a ouvert le score face à Newcastle | LINDSEY PARNABY / AFP

Premier League : quatrième victoire de rang pour Manchester United, Chelsea tenu en échec par Southampton

Publié le , modifié le

Quatre à la suite pour Manchester United. Les Red Devils ont enchaîné ce mercredi une quatrième victoire de rang en championnat en s'imposant sur la pelouse de Newcastle (0-2). Romelu Lukaku et Marcus Rashford permettent aux Mancuniens (6es, 38 points) de rester au contact du top 5, avec trois points de retard sur Arsenal (5e) et six sur Chelsea (4e). Les Blues, tenus en échec à Stamford Bridge par Southampton (0-0), manquent eux l'occasion de se rapprocher provisoirement à un point du podium.

Lukaku super-sub

38 secondes, c’est le temps qu’il aura fallu à Romelu Lukaku pour tirer Manchester United d’un mauvais pas. Entré à la place de Juan Mata peu après l’heure de jeu, le Belge, opportuniste après un coup-franc de Rashford relâché par Dubravka, a ouvert le score sur son premier ballon (0-1, 64e) pour réveiller des Mancuniens peu inspirés et sans réussite offensivement. Un but libérateur, suivi d'un contre supersonique conclu par Marcus Rashford (0-2, 79e), qui permettent aux Red Devils d’enchaîner une quatrième victoire de rang et de confirmer un peu plus l'effet Solskjaer. Surtout, ce nouveau succès laisse ManU au contact du top 5 avec seulement trois points de retard sur Arsnela (5e) et six sur Chelsea (4e).

Mais rien ne fut simple pour Manchester United. Flamboyants face à Cardiff, Huddersfield et Bournemouth (12 buts marqués), les Mancuniens ont cette fois eu bien plus de mal face à un bloc de Newcastle bien regroupé. Paul Pogba, encore placé très haut et véritable aimant à ballon à chaque attaque de United, a une nouvelle fois été très en vue sur le plan offensif mais ni le Français (5e, 29e), ni Rashford (9e, 24e, 31e, 50e) n’ont pas réussi à trouver la solution face à des Magpies bien en place. Ces derniers, qui ont fait bien mieux que subir, auraient d'ailleurs très bien pu ouvrir le score mais Rondon (33e) et surtout Atsu (12e, 13e, 18e, 57e) n'ont pas profité de la fébrilité et des cadeaux de la défense mancunienne.

Des errements défensifs, marque de fabrique de ce Manchester cette saison, mais aucun but encaissé, une première depuis l'arrivée d'Ole Gunnar Solskjaer. De quoi satisfaire le coach norvégien, qui en profite au passage pour devenir le premier entraîneur depuis Matt Busby (coach de 1945 à 1969) à signer 4 succès lors de ses 4 premiers matches sur le banc des Red Devils.

Chelsea manque le coche

L'objectif était double pour Chelsea ce mercredi : revenir à un point du podium et mettre la pression sur Manchester City avant le choc face à Liverpool demain soir, mais aussi assurer sa 4e place en remettant Arsenal à cinq points. C'est raté pour les Blues, qui ont débuté cette année 2019 par un triste match nul face à Southampton, 17e de Premier League (0-0). Le club londonien reste scotché à la 4e place et voit revenir Arsenal dans son rétro, les Gunners, 5es, ne pointant plus qu'à trois unités à l'issue de cette 21e journée.

Chelsea laisse donc filer deux points précieux dans la course à l'Europe et pourra s'en vouloir, même si les joueurs de Maurizio Sarri sont tombés sur un grand Angus Gunn. Pour son premier match en Premier League, le gardien des Saints a écœuré les attaquants des Blues, signant six arrêts devant Alvaro Morata (11e, 77e), Eden Hazard (33e, 57e), Jorginho (65e) et Marcos Alonso (90e+2). Un triste nul pour les possibles adieux de Cesc Fabregas. Le milieu espagnol, très proche de rejoindre Monaco, est entré en jeu lors de la dernière demi-heure et aurait pu fêter sa 500e apparition en Premier League d'une passe décisive si le but de Morata n'avait pas été refusé pour une position de hors-jeu (71e).

Tous les résultats de la soirée

Wolverhampton - Crystal Palace 0 - 2
Chelsea - Southampton 0 - 0
Huddersfield - Burnley 1 - 2
West Ham - Brighton 2 - 2
Bournemouth - Watford 3 - 3
Newcastle - Manchester United 0 - 2