Premier League : muets contre Everton, les Reds vont devoir patienter

Publié le , modifié le

Auteur·e : Hugo Monier
Virgil van Dijk place un coup de tête contre Everton
Virgil van Dijk place un coup de tête contre Everton | AFP

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Liverpool n'a pu faire mieux qu'un match nul contre Everton pour la reprise de la Premier League. Les Reds, malgré une nette domination sur l'ensemble de la rencontre, ne seront pas sacrés ce week-end.

Rarement un derby de la Mersey aura été aussi calme. Dans le silence d'un Goodison Park privé de ses spectateurs, Everton et Liverpool se sont quittés sans avoir inscrit le moindre but (0-0). Les Reds, qui pouvaient être sacrés en cas de victoire et d'une défaite de Manchester City contre Burnley lundi, devront encore patienter pour assurer leur titre. 

Liverpool largement au-dessus

Dans un match pourtant longtemps à sens unique, où le gardien d'Everton Jordan Pickford a plus touché le ballon que sept de ses coéquipiers, Liverpool a peiné à se créer des occasions concrètes. Dominateurs au milieu de terrain, les hommes de Jürgen Klopp ont manqué de tranchant offensif face à une défense regroupée. Leurs deux plus grosses occasions auront été sur corner, sur des coups de tête de Joël Matip (29e) et Virgil van Dijk (57e). Après trois mois d'interruption, Liverpool doit retrouver le rythme. 

Cinq minutes folles pour Everton

Everton aurait pu réussir un hold-up dans les dix dernières minutes, sur l'une de ses rares incursions dans la surface adverse. Dominic Calvert-Lewin a obligé Alisson à une parade d'un jolie talonnade, avant que la frappe croisée de Tom Davies ne vienne frapper le montant (80e). Sur le corner consécutif, Calvert-Lewin n'a pas pu cadrer son coup de casque puissant au second poteau (81e). Alisson s'est ensuite illustré pour repousser la frappe de son compatriote Richarlison (82e). 

Il en faudra plus, beaucoup plus, pour remettre en cause le sacre de Liverpool. Une victoire mercredi contre Crystal Palace, et tout autre résultat que des victoires de Manchester City face à Burnley et Chelsea, leur assurerait leur dix-neuvième titre de champion d'Angleterre. Le premier depuis 1990. 

à voir aussi Premier League, 30e journée : revivez Everton - Liverpool Premier League, 30e journée : revivez Everton - Liverpool