Premier League : Mourinho fustige le "manque de classe" de Manchester City

Publié le , modifié le

Auteur·e : France tv sport
José Mourinho

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

L'an dernier Manchester City avait écrasé la Premier League. Manchester United, second à l'issue de la saison, n'avait jamais réussi à suivre le rythme de son rival. Sans doute, José Mourinho est encore amer. Le coach portugais des Red Devils, battus ce dimanche par Brighton 3-2, a fustigé le "manque de classe" de City après la sortie d'une série documentaire retraçant la saison des champions d'Angleterre 2018.

L'entraîneur de Manchester United José Mourinho a fustigé le manque de classe de Manchester City, après la diffusion d'un documentaire sur la campagne victorieuse des Citizens la saison passée, dans des propos rapportés dimanche par la presse britannique. Le Portugais n'a pas apprécié le premier des huit épisodes de la série "All or Nothing" ("Tout ou rien") diffusée sur Amazon, qui se concentre sur les dernières semaines de la saison 2017/2018. 

"Je ne l'ai pas vu, mais je sais certaines choses sur le film. Il n'y a pas besoin d'être irrespectueux pour faire un film fantastique", a dit Mourinho, qui apparaît plusieurs fois dans l'épisode, notamment au moment du derby remporté par les Red Devils en avril, qui avait repoussé de deux semaines le sacre de leurs rivaux. Le technicien y est dépeint comme un entraîneur défensif, alors que Pep Guardiola y est montré comme un manager prônant l'attaque.

"Ma réaction est que si vous êtes un club riche, vous pouvez acheter des joueurs de haut niveau, vous ne pouvez pas acheter de la classe. C'est ma première réaction", a continué Mou. A titre d'information, son club a dépensé 82,7 millions d'euros sur le marché des transferts cet été, quand City en a eu pour 71.2 millions.

"La classe ne s'achète pas"

"La deuxième réaction est que, parce que je suis dans le film, je pourrais demander des royalties. Mais s'ils m'envoient un des T-shirts qu'ils avaient dans le tunnel, ceux qui disaient 'Nous l'avons fait le jour du derby', je renonce aux royalties", s'est-il moqué, faisant référence aux T-shirts imprimés par City et prêts en cas de sacre lors du derby, mais finalement jamais utilisés en raison de leur défaite.

"Vous savez, un film sans moi ne se vend pas beaucoup. Il fallait que je sois dedans", a-t-il insisté. Manchester City avait affirmé dans la semaine n'avoir eu aucun droit de regard sur la version finale, ni sur les choix éditoriaux d'Amazon.
 

Pep Guardiola a tenu à clarifier sa position dimanche et jouer l'apaisement avec son grand rival. "C'est vrai, on ne peut pas acheter la classe. Je suis d'accord avec José. Je pense que nous avons vécu une saison incroyable la saison dernière, il y avait des caméras. Nous l'avons fait pour nous-mêmes. Je ne suis pas d'accord avec José pour dire que c'est irrespectueux envers eux. Ce n'était pas notre intention", a déclaré l'Espagnol en conférence de presse. 

Si les deux coaches ne se sont pas encore affrontés cette année, Pep Guardiola a déjà pris trois longueurs d'avance en deux matches sur José Mourinho. Victorieux contre Arsenal (2-0) et Huddersfield (6-1), les Citizens sont déjà leaders de Premier League quand United a chuté contre la modeste équipe de Brighton (3-2) après une victoire contre Leicester (2-1). Les deux clubs se retrouveront le 11 novembre prochain pour un match qui promet déjà d'être électrique.

France tv sport francetvsport