Premier League : Manchester United sombre contre Tottenham

Publié le , modifié le

Auteur·e : AFP
Tottenham étrille Manchester United.

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

José Mourinho a savouré dimanche l'humiliation (6-1) infligée à Old Trafford par Tottenham à son ancien club, Manchester United, totalement hors du coup, pour la 4e journée de Premier League.

Cinq matches joués cette saison et la crise couve déjà à Manchester United, ridiculisé par Tottenham sur sa pelouse après une prestation catastrophique. Le directeur général du club, Ed Woodward, présent dans les tribunes, devait être content que le huis-clos le protège des quolibets des supporters qui n'auraient pas manqué de s'abattre sur lui.

Alors que Manchester United attend les arrivées d'Edinson Cavani et du latéral Alex Telles en provenance de Porto avant la fermeture des transferts, lundi à minuit, le mercato des Red Devils semble d'ores et déjà raté. Et la prestation indigente aussi bien dans la détermination que dans le jeu de toutes les lignes, à commencer par la défense, fait ressurgir les doutes sur la capacité d'Ole Gunnar Solskjaer à tirer cette équipe vers le haut.

à voir aussi Premier League : revivez l'après-midi cauchemar de Manchester United face à Tottenham Premier League : revivez l'après-midi cauchemar de Manchester United face à Tottenham

30 secondes pour prendre les devants avant le néant pour United

Tout avait pourtant démarré idéalement, avec un pénalty obtenu après seulement 29 secondes et transformé par M. 100%, Bruno Fernandes (1-0, 2e). Mais à partir de là, tout est parti à vau-l'eau à l'image d'une défense qui a multiplié les erreurs, parfois jusqu'au grotesque, comme lorsque Harry Maguire a tiré par le bras et fait tomber son coéquipier Luke Shaw sur l'égalisation par Tanguy Ndombele (1-1, 4e).

Le doublé de Son Heung-min (7e, 37e), le but de Harry Kane (30e), celui de Serge Aurier (51e) avec un Paul Pogba qui semblait rêvasser sur le terrain avant de concéder un pénalty pour le 6e but et un doublé de Kane (79e), il n'y a rien à sauver de ce match. L'expulsion sévère d'Anthony Martial pour une réaction d'humeur sur Erik Lamela qui en a beaucoup rajouté (28e), n'excusera rien.

Manchester United, malgré un match en moins, se retrouve 16e avec 3 points et 11 buts encaissés, dont 9 en deux rencontres à domicile, et ressemble à nouveau à un club divisé avec une équipe à rebâtir.

AFP