Marcus Rashford (MU) à la lutte avec John Fleck (Sheffield)
Marcus Rashford (MU) à la lutte avec John Fleck (Sheffield) | AFP - PAUL ELLIS

Premier League: Manchester United échappe au pire à Sheffield dans un match fou

Publié le , modifié le

Mené (2-0) pratiquement jusqu'à l'entame du dernier quart-d'heure de jeu, Manchester United a renversé une situation très précaire pour finalement concéder un nul (3-3) à Sheffield United, lors de la 13e journée de Premier League. Les hommes de Solksjear ont en effet inscrit trois buts en sept minutes, dont le dernier oeuvre de Rashford pour son 10e but sur ses 11 derniers matches (en club comme en équipe d'Angleterre). Mais ils ont encaissé un but dans le temps additionnel pour concéder un match nul.

Les Mancuniens étaient prévenus: depuis que Sir Alex Ferguson n'est plus sur le banc du club, l'équipe a perdu 6 de ses 19 matches disputés en Premier League sur le terrain d'un promu. A son époque, et sur une durée bien plus importante, l'Ecossais n'avait connu la défaite chez un nouvel invité de la Premier League qu'à 7 reprises (en 62 matches). La balance reste clairement à l'avantage des Red Devils, mais elle n'est plus celle d'un grand du Royaume. Et Ole Gunnar Solskjear a bien failli égaler son illustre prédécesseur (et ex-coach) dans ce triste classement lors du déplacement à Sheffield United. 

Un but encaissé dès la 19e minute, oeuvre de John Fleck, puis un autre à la 52e par Lys Mousset, qui inscrivait là son 4e but avec cette équipe en 10 rencontres (alors qu'il n'en avait marqués que 3 en 58 matches avec Bournemouth), voilà comment MU était mené (2-0) à l'heure de jeu. Mais d'un coup, alors que le match allait aborder le dernier quart-d'heure, les visiteurs ont trouvé la clef du coffre adverse. Un but de Williams à la 72e, un de Greenwood à la 77e, et enfin un de Rashford à la 79e, Manchester United avait totalement renversé la vapeur en sept petites minutes. Néanmoins, la victoire n'était pas pour autant au bout de la route. Dans le temps additionnel, et après long examen de la VAR qui suspectait une main, McBurnie égalisait d'une reprise à bout portant.  Le promu Sheffield arrachait donc un match nul, et poursuivait son bon début de saison en faisant toujours partie des 6 meilleures équipes de Premier League. Avec un point d'avance sur Manchester United.