Premier League : Manchester United coule à Everton, Arsenal tombe à domicile

Publié le , modifié le

Auteur·e : Théo Gicquel
Everton a étrillé Manchester United dimanche à Goodison Park.
Everton a étrillé Manchester United dimanche à Goodison Park. | AFP

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Grâce à des buts de Richarlison, Sigurdsson, Digne et Walcott, Everton a écrasé Manchester United dimanche à Goodison Park (4-0). Face à des Toffees convaincants dans le jeu, les Red Devils restent sixièmes et voient s'éloigner Chelsea et le Top 4. Arsenal n'a pas réussi à prendre cinq points d'avance sur les Mancuniens, en s'inclinant (3-2) à domicile contre Crystal Palace. Liverpool a repris la tête en s'imposant à Cardiff (2-0).

Everton est bien l'équipe coupeuse de têtes cette saison en Premier League. Après ses victoires face à Chelsea (2-0), Arsenal (1-0) et son nul face à Liverpool (0-0), les Toffees ont stoppé un quatrième cador de Premier League en l'espace de deux mois. En humiliant Manchester United dimanche à Goodison Park (4-0), les hommes de Marco Silva ont encore frappé un grand coup dans ce rush final du championnat d'Angleterre.

Grâce à des buts de Richarlison (13'), Sigurdsson (28'), Digne (56') et Walcott (64'), les joueurs de la Mersey ont fait la différence en deux temps face à une équipe de United qui perd l'occasion de repasser devant Chelsea à quatre journées du terme. 

Les Red Devils (64 points) sont désormais à deux points des Blues (66 points). Avec cette victoire, Everton remonte lui à la septième place, juste derrière son adversaire du jour, mais compte toujours un gouffre de points d'écart (15 points).

Pour Manchester United, la saison cauchemar continue en défense : les Diables Rouges ont encaissé 48 buts en 34 matches, leur total le plus élevé depuis 40 ans, bien loin des 22 de Manchester City et des 20 de Liverpool encaissés cette saison.

Arsenal a raté une belle occasion de se rapprocher de la qualification pour la Ligue des Champions. A domicile, les Gunners sont tombés contre Crystal Palace (3-2) sans avoir jamais mené au score. Christian Benteke a ouvert le score en inscrivant son 70e but en Premier League, pour son 200e match. 358 jours après le 69e... L'égalisation d'Ozil (47e, 1-1) et la réduction du score d'Aubameyang (77e, 3-2) n'ont pas permis aux hommes d'Unai Emery d'arracher un nul. Et donc ils ont laissé la 3e place aux rivaux de Tottenham, battus hier par Manchester City (1-0). 

Dans le même temps, Liverpool ne s'est pas pris les pieds dans le tapis de Cardiff, en s'imposant (2-0) pour reprendre les commandes avec deux points de plus que les Citizens, qui doivent disputer un match de plus.