MU Liverpool
Manchester United a arraché le nul sur la pelouse de Liverpool (0-0). | Paul ELLIS / AFP

Premier League : Manchester City allume, United s'éteint, Watford impressionne

Publié le , modifié le

Manchester City a fait du petit bois de Stoke (7-2) pour prendre seul la tête de la Premier League, Manchester United étant, lui, tenu en échec à Liverpool (0-0), samedi lors de la 8e journée. Les "Citizens" (22 pts) ont désormais deux points d'avance sur les "Red Devils" (20 pts). Le podium est complété par Tottenham (17 pts), vainqueur petit bras de Bournemouth (1-0). De son côté, le champion en titre Chelsea a vécu une après-midi difficile, battu par la lanterne rouge Crystal Palace (2-1).

Manchester City casse tout

Ils n'ont pas fait de détails! Sans Agüero, les "Citizens" ont détruit Stoke... marquant sept fois grâce à six buteurs différents, seul Jesus y allant de son doublé. Fernandinho, Sterling, Bernardo Silva, David Silva et Sané ont aussi contribué au feu d'artifice. Après huit journées, la machine infernale mancunienne --conduite par un De Bruyne encore étincelant avec deux passes décisives-- compte déjà 29 buts (dont 17 lors des trois derniers matches à domicile) ! Et elle ne semble pas prête de se gripper après cette sixième victoire de suite: en octobre Pep Guardiola et sa bande reçoivent Burnley et se déplacent ensuite à West Bromwich... "On peut toujours faire mieux, mais je dois admettre qu'aujourd'hui, c'est la meilleure performance depuis mon arrivée ici", a aimé Guardiola. "Je suis ici pour gagner, pas pour divertir, mais c'est la façon dont nous voulons jouer."

Manchester United tenu en échec

C'était l'affiche de la journée et elle n'a ravi personne. Liverpool, malgré la domination, le rythme et les occasions, n'a pas réussi à casser la défense dense de Manchester United (0-0). Si les "Red Devils" ont d'abord tenu le match, ils ont ensuite reculé pour abandonner le jeu aux "Reds", lors d'une deuxième période à sens unique (19 tirs pour Liverpool au total, 6 pour ManU). "Manchester United était venu pour prendre un point et ils l'ont eu", a regretté Jürgen Klopp, qui a demandé à ses joueurs de se montrer "courageux" en cette période difficile. Liverpool n'a en effet remporté qu'un seul de ses huit derniers matches, toutes compétitions confondues (5 nuls, 2 défaites). Du côté de José Mourinho, l'assurance est bien là. Le Portugais s'est montré satisfait de ce point arraché, sans Pogba, Fellaini, ni Carrick: "En seconde période, Matic fatiguait et je n'avais pas de solution sur le banc. (...) Un point dans ce marathon? (...) C'est OK."

Chelsea humilié

"Palace" sort enfin la tête de l'eau. Et pas contre n'importe qui. Les "Eagles", avec leurs premiers buts de la saison, enregistrent leur premier succès ! Roy Hodgson et les siens, aidés par le c.s.c. d'Azpilicueta et le bon retour de Zaha, ont tenu la dragée haute aux "Blues", dominant même la seconde période. Pour Antonio Conte et ses hommes, c'est catastrophique. Déjà défaits avant la trêve internationale par Manchester City (1-0), ils encaissent un deuxième revers consécutifs. Pire, ils ont déjà neuf longueurs de retard sur les leaders... "Ce sont deux grosses défaites pour nous, mais nous ne pouvons qu'accepter la situation (...). La seule solution que je connaisse, c'est le travail", a pesté l'Italien, qui devait faire sans Morata et Kanté.

Tottenham s'en sort de justesse...

La malédiction de Wembley s'est-elle envolée? Avec un Kane maladroit comme rarement, Tottenham a réussi à se défaire de Bournemouth (19e) grâce à Eriksen (47). Ouf... Mauricio Pochettino et ses joueurs tiennent leur première victoire dans leur maison temporaire. Surtout, les Londoniens sont les seuls à (presque) tenir le rythme des deux clubs de Manchester. "C'est tellement important de gagner ici", a réagi l'Argentin. "Nous devons être heureux ici, Wembley est notre maison."

... Pas Arsenal

Pourtant sur une bonne série, les "Gunners" n'ont pas résisté (1-2) à l'équipe en forme du moment, Watford. Les hommes d'Arsène Wenger, seulement 6e avec 13 points, avaient pourtant ouvert la marque grâce à un rare but de Mertesacker, mais les "Hornets" sont revenus sur un penalty de Deeney, puis Cleverley a frappé dans le temps additionnel (90+2). Et voilà le surprenant Watford au pied du podium (4e avec 15 pts)!

AFP