Gabriel Jesus
Gabriel Jesus | AFP

Premier League : Manchester City bat Burnley et remonte provisoirement à la 2e place

Publié le , modifié le

Tenu en échec par Newcastle le week-end dernier, Manchester City s'est imposé à Burnley pour la 15e journée de Premier League (1-4). Gabriel Jesus, auteur d'un doublé, Rodri et Riyad Mahrez permettent aux Sky Blues de reprendre provisoirement la deuxième place à Leicester.

Manchester City reprend sa marche en avant. Après son faux pas contre Newcastle (2-2), qui a permis à Leicester de prendre la deuxième place de Premier League, les Citizens n'ont pas tremblé à Burnley. Un succès 4-1 grâce à des buts de Gabriel Jesus, Rodri et Riyad Mahrez. Ils doublent par la même occasion les Foxes -qui affronteront Watford mercredi (20h30)- grâce à une différence de buts. Liverpool, opposé à Everton dans le derby de la Mersey, garde huit points d'avance.

Jesus prend de l'ampleur

Resté muet samedi, Gabriel Jesus a cette fois assumé son statut de remplaçant de Sergio Agüero, blessé pour plusieurs semaines. Décalé sur la gauche devant la surface par David Silva, l'attaquant brésilien a trouvé la faille d'une frappe parfaite vers le petit filet opposé (24e). Manchester a continué à pousser, longtemps sans parvenir à faire le break. En début de deuxième période, Jesus s'est retrouvé à la réception d'un centre puissant de Bernardo Silva. A bout portant, sa reprise a laissé scotché sur sa ligne Nick Pope, le gardien de Burnley (49e).

Mahrez passe la barre des 50

Rodri a creusé l'écart à la 68e minute, en profitant d'une frappe de David Silva repoussée à l'entrée de la surface. Le milieu espagnol a repris de volée, avec un tir surpuissant sous la transversale. Mahrez a profité de l'attentisme de la défense de Burnley dans les dernières minutes pour frapper à l'entrée de la surface (88e). Avec ce 50e but en Premier League, le milieu offensif est devenu le 9e joueur africain (le premier Algérien) a atteindre ce cap. Robbie Brady a sauvé l'honneur des Clarets en reprenant un ballon qui traînait dans la surface. Il a mis toute sa frustration dans son tir, depuis les six mètres, pour éviter une intervention d'Ederson (89e).